Le Maillot de bain

22 juin 2018

Enfin, ça y est, c’est l’été. Ça sent le soleil, les vacances et les petites fringues légères et ça fait du bien. Mais c’est aussi le moment redouté par certaines de se préparer psychologiquement pour le maillot de bain.

J’avais pas du tout prévu un article comme ça, ni sur les maillots de bain, ni sur la confiance en soi et le rapport au corps mais l’occasion s’est présentée avec ces photos et m’a donné envie de discuter avec vous de cet épineux sujet : notre relation compliquée avec le maillot de bain, du moins la mienne.

J’avais emmené plusieurs maillots de bain en Grèce, pour me baigner bien sûr (même si on a fait très très peu de plage, mais ce n’est pas le sujet, je vous raconterai de toute façon ma croisière très bientôt) et en me disant aussi qu’on les shooterait peut-être et que je trouverai bien une photo potable / postable pour alimenter ma galerie sur instagram.

Finalement, nous avons shooté rapidement deux maillots sur les trois que j’avais emmenés. Et quand je me suis attelée au tri des photos, je me suis rendu compte qu’il y avait largement de quoi faire plus qu’un ou deux instas et que j’avais assez d’images pour illustrer un post sur le blog. Et que j’avais envie de vous écrire un article sur le sujet.

Ma plus grande surprise fut en effet de me découvrir sur les photos. Pour la première fois depuis des années, voici des photos en maillot de bain sur lesquelles je ne me trouve pas horrible. C’est suffisamment rare pour être noté, j’ai toujours eu des appréhensions et des complexes à devoir m’exposer si peu habillée, depuis les cours de piscine à l’école primaire. Et après la grossesse, c’est devenu carrément cauchemardesque.

Certes, ces derniers mois j’ai perdu quelques kilos (rendez-vous à la fin du mois pour mon bilan après 6 mois de rééquilibrage alimentaire, et pour celles qui n’auraient pas suivi, retrouvez mes deux articles sur le rapport à mon corps et à mon poids depuis la grossesse ICI et ICI), certes les photos de Camille sont flatteuses (Prouesse ! Merci Camille, t’es trop forte !!!), certes je porte un short en jean taille haute qui gaine le ventre et les fesses, et puis il y a quelques astuces (poses et cadrages) qui permettent d’amincir la silhouette.

Mais quand même, je pense que c’est aussi dans ma tête que j’ai fait du chemin.

J’aime bien les maillots de bain, autant que je déteste me voir dedans.

Je n’ai jamais été fan des deux pièces, et mon envie de m’accepter comme je suis ne va pas jusqu’à m’infliger de dénuder mon petit bidou.

Je bénis le shopping en ligne qui évite l’horrible éclairage des cabines d’essayage, les miroirs amincissants trompeurs. Essayer chez soi, prendre le temps d’apprivoiser le reflet dans le miroir, ça change tout.

C’est peut-être une excuse pour en acheter plus que nécessaire, voire de manière compulsive, mais c’est très important pour moi d’avoir du choix dans ma valise. Pour un week-end, au moins 3 modèles, pour être certaine d’avoir une alternative dans laquelle je me sente à l’aise le moment venu. Et si je pars carrément en vacances avec l’intention de me baigner tous les jours, j’en emmène vraiment beaucoup (on s’en fiche ça prend pas de place dans la valise). Et je peux me changer autant de fois que je me baigne dans la journée. Je rince celui que je porte tout de suite après la baignade (le chlore et/ou le sel, c’est pas terrible pour les textiles !) et j’en enfile un autre, sec.

Cette année, se sont ajoutés à ma collection des années précédentes un modèle SÉZANE illustré par G.Kero, deux une pièce Le Slip Français et mes deux chouchous LOVE STORIES en photo sur cet article.

Si j’essaye d’analyser ma compulsion pour les maillots de bain, je crois que l’idée c’est de trouver un maillot « voyant » qui me rende un peu « invisible ».

Je me dis que si le maillot de bain est vraiment beau, pas seulement bien coupé et flatteur mais aussi original, coloré, glamour, imprimé, ça attirera l’attention sur le maillot de bain et pas sur celle qui le porte.

À défaut de me trouver jolie dans mon maillot de bain, je trouve mon maillot de bain joli, c’est déjà ça. Vous voyez la pirouette ?

Il faut dire qu’on est un peu formatées pour en faire tout un plat de cette histoire de maillot de bain, non ?

Entre la dictature du Bikini Body et la tyrannie du Body Positive, ce n’est pas facile de s’y retrouver, non ?

Bien sûr, c’est insupportable, culpabilisant et terriblement dégradant tous ces articles prétendant nous donner les astuces ultimes pour satisfaire l’obligation d’avoir un corps de déesse sur la plage.

Mais perso, je ne me sens pas vraiment beaucoup mieux face à certaines images hashtag Body Positive.

Attention, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit ! Véhiculer un message de confiance en soi qu’importe le physique, ça n’a rien à voir avec le fait de vendre un modèle de perfection tous les ans, à grands coups de régimes tordus et de propos destructeurs, nous sommes d’accord. C’est libérateur pour beaucoup.

Mais il y a quand même un point commun entre les deux, qui me met mal à l’aise : l’injonction.

L’injonction d’être mince dans un cas, l’injonction de s’aimer comme on est dans l’autre.

J’ai l’impression qu’avec le mouvement Body Positive, on n’a plus de droit de ne pas s’aimer soi.

Avec la dictature de la minceur, si tu es / te sens grosse, t’es le vilain petit canard.

Avec le Body Positive, si tu t’aimes pas comme tu es et que tu oses parler de tes complexes, t’es le vilain petit canard aussi.

Tu culpabilises soit de pas être parfaite, soit de ne pas aimer tes imperfections. Mais dans les deux cas, tu culpabilises.

Mais laissez-nous tranquilles nom d’un chien !!!

(Et quand tu es « influenceuse », tu te dois de choisir ton camp ! #bikinibody ou #bodypositive. Tu dois trouver ta place dans la catégorie « je me kiffe… mais pas trop quand même sinon je vais complexer les gens« , ou dans la catégorie « je ne suis pas foutue comme une mannequin… mais je m’aime comme je suis et vous invite à faire de même« .)

Moi j’aimerais bien qu’on soit juste libre.

Libre d’avoir le corps qu’on a, libre de s’aimer ou pas, de s’aimer parfois certains jours, sous certains angles, de se trouver moche le lendemain, libre de déambuler sur la plage en mini trikini qu’importe ses mensurations, mais libre aussi de garder son short ou un pantalon léger sans se prendre des remontrances « Me dis pas que t’as des complexes ! Faut s’assumer enfin !« .

En tout cas, dans ma recherche de maillots de bain une pièce, je suis tombée sur tellement de petites merveilles, je me suis dit que j’allais partager ma sélection de maillots colorés, imprimés, volantés, lacés, noués, échancrés, décolletés. Je les partage avec vous, en espérant que vous trouviez votre bonheur : un maillot qui vous plaise et que vous trouvez joli et confortable. Et puis si par bonheur vous vous trouvez jolie dedans, c’est encore mieux mais ce n’est pas une obligation 😉

 

Je vous laisse avec les photos.

Et surtout, racontez moi en commentaire votre relation avec votre maillot de bain, ça m’intéresse !

à très vite !

Voir plus d'articles

31 commentaires sur “Le Maillot de bain”

  1. Merci pour ces pensées tout à fait partagées !
    De mon côté, je suis plutôt de la team : maillot une pièce noir ou bleu marine avec une jolie coupe confortable. Moins on voit le maillot, moins on me voit. Mais ta technique me plaît bien, je vais l’essayer 😉
    J’adore le maillot volants + motif graou.
    Belle journée !

    1. c’est une technique le coup du maillot noir simple, mais je préfère la mienne hahaha 😉 C’est pas parce qu’on a des complexes qu’on ne peut pas faire des fantaisies !
      Très belle journée à toi 🙂

  2. Bonjour Pauline,
    Merci pour cet article, j’aime beaucoup le fait qu’on nous « laisse tranquille » c’est un peu ma philosophie de vie, le « foutez moi la paix ».
    J’adore la sélection de maillot, personnellement j’ai énormément de mal à trouver de jolis maillots une pièce avec des balconnets….je ne sais pas si de jeunes mamans sont dans le même cas que moi, mais grossesse + allaitement, ben c’est pas la joie dans le soutien gorge ensuite et encore moins dans le maillot 🙁 pour l’instant je n’ai vu que Boden qui faisaient de jolis modèles gainants et avec balconnets, mais pas pour toutes les bourses, à bon entendeur 😉
    Merci pour cet article et les jolies photos!

    1. Les beaux maillots de bain c’est cher, encore plus si tu veux un modèle gainant, avec armatures ou balconnets… Mais ce sentir bien ça n’a pas de prix hahahaha (la bonne excuse…!!!) En tout cas, si c’est ce genre de modèles que tu recherches, y’en a effectivement quelques uns chez Boden, mais aussi à La Redoute et il y des promos en ce moment sur les modèles Maison Lejaby sur MSR : j’ai vu plusieurs modèles ici, notamment celui-ci que j’adore, avec des armatures invisibles 😉
      Merci à toi pour ton commentaire et ton passage ici 🙂

  3. Quel bel article ! J’adore ! Perso, le maillot de bain a souvent été the épreuve… Aujourd’hui, je m’en fous. Je suis ronde, j’ai un peu de gras sur le ventre, mais surtout de grosses cuisses avec beaucoup de cellulite. Et aussi des cicatrices au niveau du haut de mes cuisses à cause de poils qui poussent comme il leur plaît et qui ont tendance à s’incarner
    Mais surtout, je mesure 1m80 et ai une toute petite poitrine (à peine un bonnet À). Jusqu’à il y a quelques années, je m’infligeais le une pièce, trop échancré en bas et trop large en haut. Et en plus, je mourais de chaud et passais mon temps à tirer dessus dans tous les sens… Maintenant, j’ose le deux pièces. Je choisis un bas un peu plus long, un shorty, une jupette, … Et je peux choisir un haut à ma taille. Je me dandine librement et me sens libérée !

  4. Après ma grossesse/allaitement je n’ai plus du tout mes seins d’avant (bonnet A maintenant) et c’est assez difficile à accepter.. mais j’y arrive de mieux en mieux! En plus les maillots 1 pièce que je préfère maintenant mettent moins souvent en valeur cette partie là que les hauts de bikinis avec effet push up (même si y’a plus grand chose à pusher!) ou un peu rembourrés…

    1. Si tu préfères les une pièces, jette un oeil aux une pièce volantés au niveau du décolleté de ma sélection, ils peuvent être pas mal, non ? ça donne du volume sans « tricher » avec un push-up 😉

  5. Merci pour ce très bel article !!! J’adore ces maillots, surtout le léopard à volants que j’aimerais bien m’offrir… j’ai suivi le lien vers la redoute, et il ne reste plus que les tailles 1 et 2, auriez vous la gentillesse de me dire à quelles tailles 38, 40… ils correspondent ? le guide des tailles du site n’est malheureusement d’aucune utilité…
    merci beaucoup

  6. Merci pour cette réflexion très intéressante ! Je suis complètement d’accord avec toi sur la question du bikini body vs. body positive. On est tellement dans les extrêmes que ça vire au n’importe quoi, et c’est la même chose pour un grand nombre de débats actuellement. Ca me fait penser à un article que j’avais lu sur l’épilation, où l’auteure expliquait qu’elle ne s’épilait pas et qu’elle ne voyait pas pourquoi on devait être forcées à s’épiler. C’est vrai et je partage son avis, mais ensuite elle commençait à critiquer les filles qui s’épilaient, et encore pire pour celles qui allaient jusqu’à se faire une épilation totale, en disant que choisir l’épilation c’était succomber à l’image de la femme que la société donne et blablabla. Bref, une belle critique envers celles qui s’épilent sous prétexte de vouloir aider les femmes à s’accepter telles qu’elles sont, hum.
    A part ça, tes photos sont très jolies et ta sélection me donne envie de craquer pour un maillot une pièce ! Ces dernières années j’ai pris un peu de poids et je me retrouve avec de la cellulite sur les jambes, moi qui n’en avait jamais eu avant. Du coup j’ai beaucoup de mal à m’accepter. Bon, je ne reste pas les bras croisés, j’ai repris une bonne hygiène de vie et j’ai perdu du poids mais je ne suis pas encore arrivée à mon objectif final. Du coup j’avoue que j’essaie de me rentrer ces idées de body positivity dans la tête dès que je vois mon corps dans un maillot de bain, mais je n’arrive toujours pas à m’y faire. Alors je vais essayer de penser comme toi et de me focaliser seulement sur mon maillot… en attendant de retrouver le corps que j’avais avant :).
    Désolée pour le long commentaire (je m’emporte un peu !) et bonne journée à toi !

  7. Je suis bien d’accord avec toi concernant le ras le bol, si je puis dire, face au body positive.
    J’aimerais juste qu’on laisse un peu le corps des femmes, nos corps, tranquille.
    Les photos sont très jolies et j’adore le maillot rouge et la coupe du léopard, je me suis d’ailleurs acheté un un peu similaire chez Oysho, version 2 pièces avec le haut bandeau et je trouve ça vraiment très flatteur.

  8. La relation de la femme avec le maillot de bain c’est tout une histoire… Et faut dire que bcp de marques ne nous aident pas, ils nous font des modèles hyper échancrés qui ne sont pas les plus faciles à porter, ou alors il faut surtailler à fond pour pouvoir espérer rentrer son popotin dedans ou seulement ne pas se sentir complètement coincée. Ca m’a toujours déprimée d’essayer des maillots car il me faut toujours prendre une, voire deux tailles au dessus ! Je trouve super jolis les maillots une pièce mais je n’ai jamais réussi à m’en trouver un qui m’aille ou dans lequel je me sente bien. Les modèles de chez Boden ont l’air de bien « culotter » et me font de l’oeil mais je me demande comment ils taillent? As-tu déjà essayé leurs modèles?
    En tous cas je te trouve superbe en une pièce , surtout avec le rouge ! Ca me donne envie de repartir à la quête du « une pièce » !

  9. Je te rejoins tout à fait sur ce mouvement du « Body positive ». Ce qui se voulait sûrement au départ une belle démarche devient finalement une pression de plus. On n’aurai plus le droit de ne pas aimer son corps… Finalement ça rejoint tout à fait les injonctions de cette société qui n’accepte pas que l’on aille mal. Et oui, car moi mon corps, les jours où tout va bien, où je suis en forme, où il ne me fait pas trop souffrir (je souffre de SII et c’est parfois bien difficile) j’arrive à le trouver beau. En revanche, les jours où le moral est un peu plus bas, où les douleurs adbominales se font plus fortes, là j’ai presque l’impression d’être difforme et j’en viens à détester mon corps. Comme tu le dis si bien, je rêve d’une société où l’on serait juste libres, libres d’avoir une relation pas toujours simple avec son corps, et surtout libres d’en parler…
    En tout cas, les photos sont superbes, et le maillot rouge aussi. Tu es rayonnante dedans et c’est le mieux que l’on puisse souhaiter.

  10. Superbe, mention spéciale pour ton maillot de bain rouge. J’ai longtemps été maillot 2 pièces mais depuis quelques temps je fais des infidélités pour des 1 pièce et j’avoue j’aime bien.

  11. Lecture du matin pendant que mon mari et mon fils dorment encore. J’adore prendre ce petit temps, rien que pour moi. Merci pour cet article décomplexant et ta sélection de maillot de bain que j’adore!
    Bise

  12. Merci pour cet article Pauline
    Il est superbe
    Au delà des photos j’aime beaucoup ce questionnement
    Avant, je m’acceptais en maillot de bain
    Je pouvais manger n’importe quoi et je ne prenais pas un gramme
    Puis un jour, j’ai commencé à grossir et je ne supporte plus mon corps en maillot
    Du moins, en 2 pièces
    Donc je prends un 1 pièce histoire d’être un peu plus à l’aise

    Mais je pense que le fait de s’assumer et s’accepter va et vient, en fonction de l’évolution de notre corps…

  13. Hello ! Alors j’avais vu sur IG que tu allais faire un article sur ce thème, et j’étais pressée de le lire. Je ne suis pas déçue !
    Pour ce qui est du rapport à son corps, un copain me demandait y a pas longtemps si je me trouvais moche : je ne me trouve ni moche ni belle, je suis comme je suis et ça me va. Je suis heureuse d’arriver à me sentir comme ça en ce moment, et je souhaite à chacun de se sentir juste bien. Du coup, ça me questionne: est ce que c’est être libre? Ou malgré moi j’énonce une injonction?
    En tout cas tu es très belle, en maillot comme habillée, si tu te sens bien c’est super, si la technique du joli maillot t’aide à dépasser tes complexes c’est super aussi, et si tu as des complexes c’est juste humain ! Ce que pensent les gens on s’en fout, pas vrai?
    Dernier point: j’admire les filles qui ont plein de maillots. Je vais tellement peu souvent à la plage que j’en ai un seul et je le traine depuis déjà 2 ans ahahah.
    Bonne soirée 🙂

  14. Le une pièce c’est la tendance de l’été 2018 !

    J’adore le rouge il est sublime et te donne un côté glamour !

    Perso j’ai aussi choisie un une pièce mais imprimé « coquelicot » cet année

  15. Magnifique sélection (comme d’habitude !) et super article (comme d’habitude bis!) …ici le bidon post grossesse est compliqué encore à gérer… Jeans taille haute et haut qui recouvre biensur… Robes amples… Mais alors l’étape maillot de bain la on attaque un sacré soucis ! Je conjugue le soucis poitrine Et bidon… Du coup quand je vois un joli maillot je dois aussi en trouver un qui maintienne bien ma Poitrine (bonnet E…). De quoi transformer quelqu’un de non complexe, en complexee ! Bref, je continue à essayer de perdre du poids et commanderai mon maillot de bain au dernier moment … Écrire ces quelques lignes m’ont fait du bien faite de trouver une solution ! Merci pour tes articles ❤️

  16. Merci Pauline, je crois bien que grâce à toi j’ai trouvé mon maillot de bain pour cet été.. Je cherchais désespérément un joli maillot de bain une pièce, et le modèle Vichy de &Other stories à l’air vraiment joli! Et merci également pour cet article. Je n’ai jamais vraiment complexé par rapport à mon corps, enfin je n’y pensais pas vraiment. Mais il est vrai que, sur la plage, je me comparais facilement en voyant des nana fine et musclées, sans un bout de peau ou de gras qui dépasse. Depuis l’accouchement, et même si j’ai quasiment perdu tous mes kilos « en trop », c’est la première fois que je ne me vois pas aller sur la plage avec un deux pièces. Et comme tu le dis si bien, maintenant c’est soit tu t’acceptes comme tu es, soit tu as un corps « de rêve ».. Comme s’il n’y avait pas d’entre deux. En tout cas je me suis retrouvée dans tes phrases et ça fait du bien 🙂

  17. Bonjour Pauline, merci pour ton article que j’ai trouvé très intéressant et qui résume assez bien ce que je ressens: certains jours je m’aime et d’autres je ne m’aime pas, et je crois que comme toi je choisis mes maillots (et mes vêtements en général) retro, colorés et cool, pour pouvoir me cacher un peu derrière (et pourquoi pas après tout, c’est une stratégie comme une autre!).
    Rien à voir avec les maillots, mais j’adore vraiment ton rouge à lèvres rouge orangé, pourrais tu me dire duquel il s’agit? Merci beaucoup

  18. Superbe, mention spéciale pour ton maillot de bain rouge. J’ai longtemps été maillot 2 pièces mais depuis quelques temps je fais des infidélités pour des 1 pièce et j’avoue j’aime bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je ne suis pas un robot: *