Mum of 2

4 décembre 2020

De retour sur le blog après un gros mois et demi de « congé mat » à profiter de mon petit bébé d’amour !

Comme j’avais repris les posts sur instagram avant de le faire ici, petit récapitulatif des photos publiées là-bas, et en bonus, un petit récit rapide de ces semaines passées loin de ces pages.

Mon petit N. d’amour est né le 15 octobre !

J’ai eu un accouchement super rapide, sans péridurale, avec retour à la maison dans la foulée quelques heures après (accouchement ambulatoire, très courant en Allemagne, donc je ne suis restée que 12h tout pile à l’hôpital !). Je ne vous raconte pas plus pour l’instant, il y a quelque chose qui arrive à ce sujet 😉

Et depuis ce retour à la maison le 15 octobre au soir, que dire…

JE SUIS SUR UN PETIT NUAGE !

C’est un bébé facile, adorable, heureux, très souriant (oui déjà !). Il est trop beau, son grand frère l’adore et nous avons tout de suite trouvé un bel équilibre à 4.

Moi qui avait quelques craintes dans le fait de « casser » notre harmonie à 3, elles ont été balayées rapidement tant N. s’est intégré naturellement à notre quotidien.

L’allaitement se passe nickel après une mise en route un peu difficile (j’ai eu une candidose, c’était super douloureux !), N. commence même déjà à « faire ses nuits » (on a 6-7 heures de sommeil d’affilée dans la nuit, c’est le bonheur !).

Bref, on est hyper chanceux, et conscients de notre chance, et on savoure chaque minute !

La vérité c’est que j’ai un sourire béat collé sur la tronche en permanence…
Ni la fatigue, ni la grisaille, ni l’ambiance globale maussade, ni la nuit qui tombe trop tôt, ni l’incertitude du futur post-pandémie n’arrivent à ternir ce bonheur intense…

Bon j’avoue, la seule petite ombre au tableau, c’est que ce sera encore mieux quand on aura pu présenter notre petite merveille à notre famille et à nos amis…

Je vous mets ci-dessous les photos partagées ces dernières semaines sur insta, en mode « maman super épanouie », avec le détail de mes tenues !

J’espère qu’elles vous plairont !

à très vite !

Pull Millie SÉZANEJean Austin SÉZANEBottines dorées Léa SÉZANE

Lit Sleepi STOKKEDoudous MAIN SAUVAGEPeignoir NOO x OH MY CREAM

Robe Java HEIMSTONEBottines EMZI via FACE TO FACE ParisSac ROUJEPoussette Xplory STOKKE

Veste Denis verte SÉZANEJean Austin SÉZANESweat Chachacha SÉZANE – Sac T. SÉZANE – Poussette Yoyo2 BABYZEN

Manteau Alda violet SÉZANEGilet Roberto SÉZANE Jupe Dilo fleurie SÉZANECeinture Artemis SÉZANE

Gilet LA REDOUTEPull LA REDOUTE Jupe LA REDOUTECeinture Artemis SÉZANEBottines EDITEDSac POLÈNE – Poussette Yoyo2 BABYZEN

Manteau Alda carreaux jaunes SÉZANEJean Austin noir SÉZANEGilet Perrine SÉZANEPorte Bébé STUDIO ROMÉO

Robe Yaëlle SÉZANEBoots JONAKParka ROUJESac T. SÉZANEBoucles d’oreilles Charlie rose SÉZANECeinture Fétiche SÉZANE –  Poussette Yoyo2 BABYZEN avec sac à roulette et siège auto IZI MODULAR

Jupe et gilet GRACE & MILABottines NEW LOVERS SHOESChemisier BALZAC PARISSac POLÈNE – Poussette Yoyo2 BABYZEN

Veste Will pied de poule SÉZANEJean Austin noir SÉZANECeinture Artemis SÉZANEPull Léon SÉZANE – Porte Bébé STUDIO ROMÉO

Manteau MANOUSH (ancienne collection je pense qu’il a deux-trois ans mais je ne vous l’avais pas encore montré !) – Pull SOEUR via La RedouteBaskets fourrées CANAL SAINT MARTINPoussette Xplory STOKKE

Bague MUM OF BOYS en or recyclé personnalisé THEA JewelryPull arc en ciel VANESSA BRUNO


15 commentaires sur “Mum of 2”

  1. Bonjour Pauline,

    Félicitations pour ce nouveau bonheur! Profites en bien surtout dans cette période quelque peu morose! Tous les bonheurs méritent d’être célébrés et vécus.
    Je me suis demandée à chaque post de retard si ton loulou allait arriver le même jour que moi mais non à un jour près!
    Les photos sont magnifiques.
    Belle soirée.

    1. Merci Sophie, c’est dur de ne pas vous montrer N. il est si beau ! Mais comme pour L. on choisit de leur laisser le choix, éclairé, quand ils seront en âge de le faire, de montrer leur visage sur internet ou pas 😉
      contente que mon retour te fasse plaisir en tout cas !

  2. Bonjour Pauline,
    Toutes mes félicitations ! L’attente a été longue avec le dépassement de terme mais cela en valait la peine!
    J’ai écouté le podcast de Pow[her] Mama très intéressant, qui a une résonance particulière pour moi étant sage-femme ; je ne pensais pas que l’Allemagne avait des pratiques aussi différentes au vu de notre promiscuité géographique, j’ai aimé avoir ton point de vue !
    L’empathie n’est pas liée au sexe du professionnel de santé ou proportionnelle au nombre d’enfants de la sage-femme /gynécologue ! Je le vois bien dans ma pratique quotidienne et je l’ai vu dans mes études ….
    J’espère que tout va pour le mieux désormais, tes photos sont magnifiques, pleine de peps dans cette ambiance un peu morose et inhabituelle à cette période de l’année…
    Au plaisir de te lire !
    Bises

    1. Bonjour !
      J’espère que tu vas bien ! Merci pour ton message et pour ton écoute de l’épisode de Pow{her} Mamma dans lequel je raconte mes deux accouchements à l’étranger et le « choc » culturel qui va avec.
      Tu as tout à fait raison sur le fait que l’empathie n’est pas liée au sexe d’un professionnel de santé, ni au nombre d’accouchements vécus par un soignant de la maternité. Et c’est vrai que je me suis probablement mal exprimée à ce sujet.
      Néanmoins, naïvement, bêtement, dans cette situation si particulière qu’est l’accouchement, on s’attend quand même naturellement à plus de compréhension de la part d’une femme, puisque dotée du même appareil génital, non ?
      Et je pense aussi (mais je peux me tromper !) qu’il y a, dans la carrière d’une sage-femme ou d’un obstétricienne, un avant et un après son premier bébé, parce qu’avant, elle n’a jamais été à la place de sa patiente et après, oui.
      Pour autant, il y a des gens très emphatiques de nature et d’autres moins. Et j’imagine que pour les plus emphatiques, ça doit être d’autant plus difficile d’exercer un tel métier !
      Et en tout cas, respect éternel pour les sages-femmes (et pensée pour ma petite soeur qui exerce aussi ce métier si particulier !)
      Et puis bon, j’ai mis ma mauvaise expérience derrière moi et ne compte pas la laisser entraver les bons souvenirs que je souhaite conserver par ailleurs de la naissance de mon fils. Je garde en tête que l’important, c’est que tout le monde soit en bonne santé à la fin, et mon bébé est merveilleux, beau et adorable, c’est tout ce qui compte.
      Je pense juste qu’il était important de partager mon expérience pour tenter, à mon petit niveau, de briser le tabou des violences obstétricales qui peuvent être traumatisantes.
      à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *