NEVADA photomovie – Ghostel

10 septembre 2019

Je suis partie un peu loin un soir du mois d’août…

J’arrivais pas à dormir à cause de la chaleur (les joies d’un duplex : les chambres sous les toits !) alors j’avais décidé d’avancer un peu dans mes photos du Nevada pour les quatre articles prévus…

Et finalement, y’en a un 5ème qui m’est apparu…

On avait passé ce road trip au Nevada à se dire que nous avions l’impression de rouler dans un décor de cinéma…

Quelques semaines plus tard, alors que je regardais mes photos, probablement inspirée par plusieurs de mes films préférés et par la série (pas très récente) que je regardais à ce moment-là (je vous laisse deviner laquelle !), y’a comme une histoire qui s’est dessinée toute seule, les photos semblaient composer une espèce de storyboard, j’imaginais les images sur ma télé, avec des sous-titres… le storyboard d’un film que j’aurais adoré tourner haha !

Starring Natacha Birds, avec une apparition de Zoé Bassetto, et un mini caméo de Vanessa, je vous présente donc très humblement le fruit de ce délire nocturne (les nuits blanches de canicule me montent un peu à la tête !), mon « très court-métrage photographique », GHOSTEL, shooté, inconsciemment en quelque sorte, le 16 juin 2019, au Nevada !

J’ai longtemps hésité à le publier, mais après tout, ce serait dommage de ne pas partager avec vous ce petit délire ! J’espère que ça vous divertira autant que ça m’a amusée de le faire…

 

23 commentaires sur “NEVADA photomovie – Ghostel”

    1. Merci Carmen ! J’ai beaucoup hésité parce que je me suis dit que ça faisait un peu gamine qui s’amuse, mais en même temps, je suis ça : une gamine (de 35 ans) qui s’amuse (et qui n’a pas du tout envie d’arrêter de s’amuser !)

      Et puis faut le voir aussi avec un peu de second degré, y’a un côté un peu parodique quand même !

    1. C’est un peu ça, de l’exploration ! Artistique je sais pas, mais je crois que mon fils de 3 ans et demi et sa curiosité, son audace d’enfant qui a juste envie d’essayer sans craindre l’échec ou le ridicule, ça m’inspire !

  1. J adore les délires comme ça !!!!! Tu as bien raison d oser, et de continuer….!!!! Bravo et à refaire…. Ne jamais se mettre de barrières, ni d autocensure…. De magnifiques photos et de l imagination, c est extra… (par contre un poil trop rapide pour moi, le temps de lire et de comprendre les sous titres….)…. Belle soirée et chapeau l artiste !!!!

    1. Merci Elise ! C’est exactement ce que je me suis dit et qui m’a convaincu de le publier !
      Il a pas du tout bien marché sur insta, et j’en suis pas morte, au contraire je suis contente d’avoir osé même si ça sort un peu du cadre.
      C’est bien parfois de déborder un peu du moule de conformisme de nos réseaux sociaux 😉
      Il fallait faire quelque chose avec ces photos !
      La version insta est vraiment trop rapide : fallait que ça tienne en une minute (je fais tellement JAMAIS de vidéo que je savais même pas !)
      Pour cette version blog, je pensais que ça allait le rythme, mais je ne suis pas objective, je connais le texte et les photos par coeur !
      si vous êtes plusieurs à me le dire je la monterai à nouveau au ralenti !
      Merci pour tes encouragements qui me font toujours plaisir !

  2. Géniale cette vidéo! Merci de l’avoir publiée 😉
    J’adore en faire pour me remémorer mes voyages, ça donne une autre ambiance et c’est plus sympa ( plus court surtout…) pour montrer ses souvenirs de vacances à ses proches :DD
    Et la tu m’as fait replonger dans mon Road trip de l’année passée, cette ambiance au Nevada, magique

  3. Bonjour Pauline, vraiment géniale cette petite vidéo !
    Je confirme que je n’ai pas accroché sur Insta, le texte défilait à toute allure et c’était impossible de le lire. Il est encore un poil trop rapide ici mais ça va, j’ai réussi à le lire du premier coup.

    J’adore ton univers si unique sur cette toile numérique si uniformisée ! Continue d’explorer tes envies artistiques, c’est toujours un plaisir de les découvrir à notre tour sur ton blog ou sur Insta.

    1. j’ai été bête…
      en fait je ne sais pas pourquoi, je croyais bêtement que la limite c’était 1 minute 30 sur insta.
      du coup j’avais monté pour que ça fasse un peu moins 1min30… la version ici…
      Et au moment de publier sur insta, catastrophe, en fait la limite c’est une minute !
      Du coup j’ai paniqué, j’ai raccourci le montage et publié sans réfléchir…

      La prochaine fois (si prochaine fois haha) je ferai différemment :
      – une version au bon rythme pour le blog, sans limite
      – soit une version condensée soit un teaser de quelques secondes uniquement pour insta…

      On apprend de ses erreurs haha !

      Merci pour ton adorable commentaire !
      ça me touche !
      j’ai pas envie de rentrer dans un moule et insta pousse à l’uniformisation des contenus, c’est clair.

      Et puis tu vois, avec insta j’ai la sensation que certains mots ont perdu leur sens : authenticité, spontanéité.

      Par exemple, cette vidéo, c’est hyper travaillé (volontairement), mais j’ai rarement publié quelque chose d’aussi authentique et spontané.

      C’est pas un selfie dans le bus, c’est pas une confession face caméra en stories, ce n’est pas une photo, nue sur la plage, sans retouche ni artifice.

      Mais je vous livre de manière brute quelque chose que j’ai imaginé et j’ai bien plus l’impression de me livrer à vous en toute authenticité qu’avec un des 3 types de contenus précédemment cités.

      et puis à la base, ce petit roman-photo vidéo, je l’avais fait pour moi et pour faire rigoler les filles, en souvenir de notre voyage, le publier était pas du tout l’objectif. C’est un élan de spontanéité justement qui m’a fait le publier.

      Bref, en tout cas, je suis super heureuse que ça vous ait plu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *