NEVADA 1 : Valley of Fire & Death Valley

8 septembre 2019

Avant de m’atteler VRAIMENT au thème de la rentrée, j’ai encore des choses à vous raconter ! Et puis, de toute façon, on a encore jusqu’au 21 septembre pour se croire légitimement encore en été, non ?

Vous le savez car je vous le racontais dans mon article SUMMER MEMORIES : pas de grand voyage pour nous cet été, Romain avait plein de boulot (les fourmis ne calent pas leur rythme sur celui des vacances scolaires !), on était déjà pas mal partis tous les 3 plus tôt dans l’année en prévision, et juste avant juillet-août, j’avais eu la chance de faire plusieurs voyages très chouettes, notamment un dans un état américain que je ne connaissais pas…

Fin juin, je suis partie une semaine en road trip au Nevada avec Zoé (que je venais tout juste de quitter après une semaine ensoleillée en Grèce au Club Med Gregolimano, article ici si vous l’avez raté !), Natacha (que je n’avais pas vue depuis longtemps, j’étais trop contente !) et Vanessa (que je ne connaissais pas avant  : une nana géniale qui complétait parfaitement la team 100% féminine de ce voyage !).

J’ai pris tellement de photos que plusieurs articles seront nécessaires pour vous raconter correctement ce voyage !

Ce premier article se concentrera sur les deux premiers jours de notre road trip : La Vallée du Feu et la Vallée de la Mort !

J’ai retrouvé les filles à Las Vegas dans le hall de notre premier hôtel (j’étais arrivée la veille de Francfort et elles de Paris pendant la nuit) pour un départ matinal direction la vallée du feu ! Nous étions surexcitées à l’idée du programme qui nous attendait pour cette première journée sur les routes du Nevada.

Spoiler alert : cette première journée ne s’est ABSOLUMENT pas déroulée comme prévu !

Les paysages, les textures, les couleurs, la chaleur… c’est bien sûr ça qui nous restera en souvenir de cette première journée à travers la VALLEY OF FIRE.

On oubliera la malchance qui nous a causé 3 annulations d’activités (que nous attendions toutes les 3 et que nous considérions un peu comme les temps forts du séjour) :

On se voyait déjà sur la FIRE WAVE avec ses jolies rayures contrastées dans les tons rose orangé et crème, tellement instagramable : TROP CHAUD, « ascension » fortement déconseillée…

On s’était préparées psychologiquement pour un vol en hélico… IL N’A JAMAIS PU DECOLLER (c’est peut-être une malchance pour la chance de notre vie, vous me direz !).

La 3ème étape de la journée, c’étaient les SEVEN MAGIC MOUNTAINS, j’avais prévu deux tenues coordonnées aux jolies teintes fluo de cette installation artistique que j’étais siiiii impatiente de voir ! J’avais déjà en tête les photos que je voulais demander aux filles. Et comme ça dans la voiture, un peu nerveusement après les deux échecs précédents, je balance en riant « vous allez voir que les seven magic mountains vont avoir disparu dans la nuit avec la chance qu’on a ! », et puis comme pour conjurer le mauvais sort, je regarde les instastories de la géolocalisation de cette oeuvre d’art en plein air… et là, j’ai fait une syncope…

Elles n’avaient pas disparu dans la nuit… Elles étaient en pleine repeinture, depuis quelques jours, toutes blanches et non colorées, et surtout, encerclées d’une barrière de travaux oranges complètement imbitable.

On hésitait entre fou rire et dépression, vous imaginez !!

Heureusement, après avoir fait demi-tour pour rejoindre au plus vite notre motel à Beatty, nous avons fait une pause essence sur la route 95 qui nous a offert un des plus beaux couchers de soleil de cette semaine au Nevada !

Heureusement, les jours suivants se sont mieux déroulés que cette première journée catastrophe…

Le deuxième jour, après des pancakes dans un diner de Beatty, nous avons repris la route (et rempli le coffre de packs d’eau) pour traverser la Vallée de la Mort : routes qui serpentent au milieu de la roche aride, mirages et perte d’échelle au programme.

Je me souviendrai surtout de la Artists Palette, cette montagne colorée par les oxydations des différents métaux qui affleurent, et de BADWATER, point le plus bas d’Amérique du Nord (85m SOUS le niveau de la mer) : un lac de sel asséché et une chaleur tellement intense qui planait au dessus que l’atmosphère était toute floue.

On a passé la journée à croiser les doigts pour ne pas tomber en panne au milieu de la DEATH VALLEY qui semble si bien porter son nom… Avec les malchances de la veille, on était un peu traumatisées !!

Tout s’est bien passé ce jour-là, histoire qu’on reprenne des forces avant la suite du voyage : découverte des villes fantômes et nuitée dans un hôtel hanté, un des plus réputés aux Etats-Unis !

Mais je vous raconterai ça dans un prochain article !

LES ADRESSES  :
SOUTHWEST DINER, 761 Nevada HWY, Boulder City - Les BLTA (Bacon-Lettuce-Tomato-Avocado) sont divins !
SOURDOUGH SALOON, 106 Main St, Beatty - Sans aucun doute le meilleur veggie burger du séjour !
MEL'S DINER, 600 US-95, Beatty - Blueberries pancakes au top.
DEATH VALLEY INN, 651 US-95, Beatty - Un petit motel rose pas cher et propre.

Merci TRAVEL NEVADA pour ce voyage ! 

8 commentaires sur “NEVADA 1 : Valley of Fire & Death Valley”

  1. merci q de bons souvenirs pour moi, Death valley en aout c’est généralement le point le plus chaud de la terre !! je l’ai fait en août il y a plus de 10 ans, avec un 24*36 et j’ai passé X pellicules! un rêve pr les photographes. et quelles belles photos tu nous offres !

    1. Un rêve pour les photos, tu l’as dit ! Mais oui, il faisait une chaleur dingue, genre pas loin des 50 degrés celsius… et c’est effectivement considéré comme le point le plus chaud de l’hémisphère nord je crois bien !
      On flippait grave de tomber en panne là au milieu !!
      Nostalgie des photos argentiques, j’espère t’avoir donné envie de te replonger dans tes albums d’il y a 10 ans 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *