NEVADA 4 : Neons of Nevada – Reno & Las Vegas

26 septembre 2019

Dernier article consacré à mon road trip au Nevada !

Finis les grands espaces désertiques de la Vallée du feu et de la Vallée de la mort, on quitte les villes fantômes de la ruée vers l’or et les hôtels hantés, on oublie les pins enneigés et l’eau cristalline du Lac Tahoe !

Aujourd’hui on change radicalement de décor pour des paysages urbains et électriques, on s’arrête à Las Vegas et à Reno, les casinos, les chapelles à mariages, les ampoules éblouissantes, les couleurs criardes…

C’est parti !

Je suis arrivée à Las Vegas en tout début d’après-midi après un vol direct Francfort-Las Vegas confortable sur Condor. Les filles arrivaient dans la nuit après une correspondance je ne sais plus trop où, Dallas je crois ?

J’étais un peu naze mais j’ai quand même rassemblé mes forces après la file d’attente interminable de la douane (1h30), puis celle du taxi (40min sous 40 degrés), puis celle du check in à l’hotel (1h10)… pour aller me balader seule sur le fameux STRIP, situé à quelques pas de notre hôtel, le MGM Grand (longtemps le plus grand hotel de Vegas avec plusieurs milliers de chambres !). Enfin quelques pas, tout est relatif, les distances paraissent courtes mais c’est une illusion (comme beaucoup de choses à Sin City !) : comme tout est démesuré, la proximité n’est qu’une impression !!

Je suis donc sortie de ma chambre avec vue sur les pistes de l’aéroport et un portrait géant de David Copperfield, en show permanent au MGM Grand…

J’ai traversé le rez-de-chaussée gigantesque de l’hotel vers le strip, un casino à perte de vue, au milieu du vacarme sonore et visuel des machines à sous, et des dizaines de boutiques et restaurants…

Et en sortant, enfin, je me suis retrouvée…

… au milieu d’un New York en carton-pâte de parc d’attraction !!

Je savais que ça existait bien sûr, ce mini-NYC, mais je ne m’attendais pas du tout à ce que ce soit si grand, si faussement réaliste, et si ridicule !!

Tout parait un peu stupide, trop grand, mal adapté, aberrant. La surenchère est pathologique.

Et puis on ne peut s’empêcher de penser au gâchis, à ces millions de mètres cube éclairés à outrance, climatisés à l’excès, au milieu d’un désert aride… Les milliards de litres d’eau utilisés par les hôtels pour laver le linge…

Comprendre qu’une raison d’être de cet endroit surréaliste, c’est que les lois du Nevada autorisent (et favorisent) les jeux d’argent (en les taxant moins que d’autres états si j’ai bien compris) et que la prostitution est légale (seul état américain je crois).

Le genre d’endroit où l’on perd l’équilibre de constater à quel point le monde marche sur la tête…

Alors on essaye d’oublier la triste ironie et on prend le parti de rire de l’overdose de bling bling cheap…

Le plus risible ? Excalibur, cet hôtel façon chateau fort (mais qui ressemble plutôt à un chateau gonflable !) qui parait sorti tout droit de Shrek et de l’imagination de Lord Farquaad.

Ou la bouteille de coca haute de 7-8 étages… Le pire ? ça marche bien…

Imaginez l’air sec du désert alentours… Vous voyez cette bouteille lumineuse et vous m’avez plus qu’une seule idée en tête : boire un coca bien frais !

Ensuite je suis rentrée attendre les filles à l’hôtel, mais j’ai fini par m’endormir et je ne suis même pas allée les accueillir…

À 4/5h du mat par contre j’étais debout, le soleil se levait tout doucement….

Je suis descendue de mon 26ème étage, dans une salle des machines à sous déserte, mais toujours aussi bruyante !

Du coup je me suis baladée dans un Vegas désert, au lever du soleil, probablement à un des rares horaires où tout est vide…. ça ressemblait tellement à un décor de cinéma…

Finalement, j’ai enfin retrouvé les filles, et on est parties en voiture pour notre road trip ! Vallée de la mort, vallée du feu, villes fantômes, etc, de belles étapes que je vous ai raconté dans ces articles.

Mais avant de retourner à Vegas boucler la boucle, nous avons fait étape deux fois à Reno (avant et après le Lac Tahoe), et je dois avouer que j’ai eu un petit coup de coeur inattendu pour cette ville un peu désuète !

Ce qui m’a plu ? Plein de choses ! Mais notamment le fait que la surnommée  » plus grande des petites villes du monde » a l’air bloquée dans 3 décennies (70’s, 80’s, et 90’s), comme figée dans le temps…

Je me souviendrai longtemps de ce lever de soleil rose violacé, et peu comme une ecchymose urbaine encerclée de montagnes rosées.

Les néons qui vibrent en couleurs…

Les arcs en ciel sur béton et sur le visage de poupée de Natacha…

Les chapelles de mariage façon supérette, dans la ville qu’on appelle aussi la capitale du divorce…

Le coucher de soleil admiré entre deux bouchées de Sabzi Korma un peu trop hot…

Les peintures écaillées et les typographies si parfaites…

Les reflets, les couleurs, les néons…

Les ombres des filles qui marchent en papotant dans Midtown…

Les miroirs, les paillettes, le bling doré…

Les envies de faire des photos à chaque coin de rue…

Devant chaque monument…

De garder un souvenir coloré de chaque enseigne lumineuse…

De chaque façade pastel….

Les fenêtres, la lumière rose orangée…

Quelques oeuvres de street art (qui côtoient d’ailleurs parfois des sculptures et installations du Burning Man).

Envie de TOUT prendre en photos… passer mon temps à changer d’optique, grand angle / zoom… frénétiquement… comme si c’était une chasse à l’image…

Je vous conseille vraiment de ne pas zapper Reno, voire d’y passer un peu plus de temps ! Je serais bien restée une journée de plus !

C’est à Reno que nous avons rendu la voiture de location pour retourner, en avion, via un vol low cost interne, 24 heures à Las Vegas avant de reprendre l’avion pour l’Europe.

Arrivées à Vegas, nous avons eu notre ultime « poisse » du séjour… On voulait bien sûr aller au Neon Museum, incontournable de la capitale du Nevada et endroit unique au monde, représentatif de cette ville aux milliards d’ampoules !

MAIS… on n’a pas pu rentrer avec notre matériel photo pro car nous n’avions pas demandé une autorisation au préalable (inutile pour les smartphones je précise et c’est là que j’étais HORS DE MOI : ils préfèrent les selfies tout pourris au téléphone plutôt qu’une vraie mise en valeur de leur musée avec des photos de qualitay ? Et bien tant pis pour eux (et surtout pour moi haha), j’y mets pas les pieds dans leur musée, NA ! )

Heureusement, un des gars du musée très sympa et compatissant de nos mines tristounettes, nous a dit d’aller faire un tour à Downtown, qu’il y avait plein de néons et de street art et que c’était très sympa dans le genre ambiance un peu vintage. Comme on avait très peu de temps à Las Vegas, on n’avait pas prévu d’y aller initialement et on a très bien ait de suivre ses conseils ! Au final, ça nous a complètement consolées du musée du néon !

Nous nous y sommes baladées, émerveillées comme des enfants avant de filer dans um taxi direction notre hotel pour un spectacle incroyable du Cirque du Soleil, Kā.

Et puis avant de retourner dormir et boucler nos valises, nous avons fait une balade nocturne sur le strip…

Les souvenirs que je garderai de ces deux villes ?

De Las Vegas, son caractère aberrant, sa démesure ridicule, la débauche du too much et la débauche tout court.

Et la beauté inattendue d’un reflet sur un escalier en verre ou de la géométrie clinquante d’un hôtel aux milliers de fenêtres.

De Reno, le cirque de ses vieux néons multicolores épileptiques qui clignotent jour et nuit.

Et le plaisir d’y faire des photos qui paraissent d’une autre époque.

J’ai quitté les filles à l’aéroport de Vegas car on ne partait pas du même terminal, j’ai acheté plein de bêtises en duty free et je suis montée dans mon avion pour Francfort.

Voilà… J’ai fait traîner les photos et les articles pendant des semaines pour le plaisir de prolonger un peu mais ce coup-ci, c’est fini… et je suis bien nostalgique de clôturer le chapitre NEVADA…

J’espère que mes articles vous auront plu, ainsi que les photos dont je suis particulièrement contente !

J’espère que ça vous donnera envie de partir en road trip au Nevada ! J’y retournerais bien !!

Je vous remets le planning global car avec le découpage en article, on ne se rend pas trop compte de la répartition !

ROAD TRIP AU NEVADA : JOUR PAR JOUR 

JOUR 1
Arrivée à Las Vegas - balade sur le Strip de jour - Nuit à Las Vegas

JOUR 2
La Vallée du feu - Nuit à Beatty

JOUR 3
La Vallée de la mort - Les villes fantômes - Nuit à Tonopah

JOUR 4
Trajet Tonopah-Reno et découverte de Midtown Reno - Nuit à Reno

JOUR 5
Matinée observation des mustangs sauvages - Trajet jusqu'au Lac Tahoe - Nuit à Incline Village

JOUR 6
Matinée mini rando Monkey Stone et mini road trip autour du lac - Trajet Lake Tahoe - Reno - Aprem et soirée à Reno - Nuit à Reno

JOUR 7
Vol Reno-Las Vegas - Après-midi à Downtown Vegas - Spectacle Cirque du Soleil le soir puis Strip de nuit - Nuit à Vegas

JOUR 8 VOL RETOUR - arrivée en Europe à J+1 soit le 9ème jour

Merci TRAVEL NEVADA pour ce voyage ! Et Merci Natacha, Zoé et Vanessa d’avoir partagé avec moi ce voyage dont nous nous souviendrons longtemps ! 

14 commentaires sur “NEVADA 4 : Neons of Nevada – Reno & Las Vegas”

  1. Encore une fois j’ai voyagé ce soir avec tes photos.
    Quel plaisir, et je vois que tu as eu la chance de croiser Elvis !!!!
    Bravo pour tout ce travail de préparation avant de publier ton article

  2. Bonsoir Pauline,

    Oui ! Tes récits de ce roadrip au Nevada m’ont donné envie!!
    Que de magnifiques photos, comme d’habitude, je susi archi fan.
    Je comprend cette « frénésie photographique », ces endroits qui te donnent une irrésistible envie de tout prendre en photo, sous tous les angles, avec toi dans ses objectifs C’est d’ailleurs comme ça qu’on se retrouve avec des milliers de photos pour 2 jours de séjours par exemple
    Une dernière chose; des conseilles pour prendre des néons et vitrine en photo?

    Merci à toi pour cet article magnifique et bonne soirée

    Elodie

    1. Merci Elodie ! Ravie que ces récits donnent envie vu que c’est tout le but 😉
      Pas vraiment de conseil pour les néons et vitrines, je dirais qu’il faut essayer des réglages différents qui auront des effets différents : est-ce que tu veux juste le néon sur fond complètement noir ou que les alentours soient quand même un peu éclairés (dans ce cas, il faudra stabiliser l’appareil)
      J’aime bien essayer plusieurs choses et ensuite je choisis la version que je préfère !
      Merci, et à bientôt !

  3. Tes photos sont sublimes !
    Elles ont fait remonter de superbes souvenirs (voyages de noces en 2002 et renouvellement de nos vœux à Las Vegas en 2012).
    J’ai adoré LV, son architecture, sa décadence… mais j’ai été ravie de la quitter pour des étendues sauvages !
    Quand à Réno, quel voyage spatio-temporel !

    Encore merci pour ces sublimes reportages.

    1. Tu as très bien résumé la diversité au sein d’un seul état et c’est ce qui fait la richesse du Nevada ! Heureuse de te rappeler de si beaux souvenirs !
      Merci à toi d’avoir pris le temps de laisser ici un petit commentaire 🙂

  4. Merci Pauline pour ces superbes photos! Je partage ton impression de Vegas. Cette ville est tout en démesure!! Et Reno tu arrives si bien à sortir les atmosphères avec tes clichés, Bravo

  5. Fabuleuses photos !! bravo !!! tu pourrais t’imprimer un livre photo haute qualité.
    A l’époque j’avais diné à la strastophère tower en amoureux pr notre anniversaire de mariage puis nuit ds les rues de Végas. de mon côté bcp de photos ratées de nuit, troubles, mais souvenirs au top !! je ne sais pas si tu as vu sky avec diane kruger, il y a des passages extras à vegas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *