CANADA : Road trip en Ontario

5 octobre 2017

Il y a déjà un mois, je suis partie au Canada, celles qui me suivent sur instagram le savent car j’ai partagé beaucoup de photos pendant le voyage et à mon retour, photos que vous pouvez retrouver sous le hashtag #ELLElovesCanada. Si j’ai tardé à publier cet article, c’est parce que j’attendais de pouvoir y inclure une vidéo. En effet, pour la toute première fois, je me suis essayée, avec plus ou moins de succès, au « Vlog Voyage ». Mais le montage, l’enregistrement d’une voix off, le traitement des petits rush de notre séjour, tout ça prend un peu plus de temps que prévu et j’étais trop impatiente de pouvoir publier cet article…

Un mois tout pile après notre retour, je ne tiens plus alors tant pis, je partage avec vous mes photos et mon récit de ce road trip canadien, et la vidéo suivra dans quelques jours !

Trop contente de vous présenter enfin mon album photo / carnet d’adresses de cette escapade canadienne !

J’ai rencontré Amandine, journaliste au ELLE.fr, à l’aéroport à Paris, et nous nous sommes très rapidement bien entendues, ravies de partager ensemble un road trip en duo au Canada, et plus précisément en Ontario. Amandine ne connaissait pas le Canada et moi, si j’ai eu la chance de me rendre plusieurs fois au Québec (c’était d’ailleurs mon tout premier voyage en avion, avec mes grands parents, pour un road trip aussi, au départ de Montréal et au Québec, j’en garde des souvenirs impérissables. J’y suis retournée bien plus tard, en 2011, pour un voyage avec la team d’ambassadeurs Jean Paul Gaultier #jemesouviens, mon premier voyage « blog » je crois bien, et quelques années plus tard pour une conférence Made in Blog), c’était ma première fois en Ontario.

Les 7h de vol sont passées très vite avec un petit film et une bonne « sieste » (j’ai enfin regardé Boss Baby et j’ai adoré !) jusqu’à l’aéroport de Toronto où nous attendait notre voiture de location. Après 2 heures de route (le temps pour Amandine d’apprivoiser notre carrosse), nous sommes arrivées aux célèbres Chutes du Niagara, notre premier point de chute (ahah blague pourrie, promis c’est la première et la dernière).


LES CHUTES DU NIAGARA

À notre arrivée, de nuit, c’était surtout… humide ! Mon baromètre capillaire a atteint des records en termes de frisottis. Nous avons mangé un petit burger avec vue sur les feux d’artifices tirés au niveau des chutes, éclairées de projecteurs multicolores. Je dois avouer qu’à ce moment là, je n’étais pas vraiment sous le charme. Rien à voir avec l’état de ma frange, mais il y avait un petit côté « disneyland » inapproprié pour une merveille naturelle que je m’attendais naïvement à voir plus « préservée ». C’était peut-être aussi l’effet de la fatigue et du décalage horaire car le lendemain matin, quand je me suis réveillée juste avant le lever du soleil, jet lag oblige, et que j’ai ouvert les rideaux de ma chambre d’hôtel, la beauté des Niagara Falls m’a mis ma première claque du séjour. J’ai admiré le lever du soleil depuis mon lit, et j’ai fini par trouver la force de m’en extirper pour installer mon Olympus sur le mini balcon vertigineux pour un petit timelapse… Trop contente du résultat, le mouvement des nuages et leurs ombres sur les arbres, de la vapeur brumeuse qui s’échappe des chutes en dansant, l’écume qui dessine dans tourbillons dans l’eau turquoise. Ma première impression de la veille a été complètement balayée, chassée de mon esprit : j’étais fascinée ! (Scrollez sur l’image juste en dessous et cliquez sur la flèche pour voir le timelapse !)

Au programme de notre journée de découverte des chutes : Balade en bateau, au top avec cette brume magique et nos merveilleux ponchos en plastique rouge ! Zipline pour Amandine (je me suis contentée de filmer et photographier sa descente et d’admirer les chutes depuis la rive canadienne en l’attendant). Survol en hélicoptère pour avoir la chair de poule (pour deux raisons : le vertige et la beauté des chutes !).

Verdict : qu’on les admire sur terre, sur l’eau ou dans les airs, les chutes du Niagara sont hypnotisantes et je dois avouer que j’avais du mal à détacher mon regard et mon appareil de ce mouvement incessant à la fois apaisant et galvanisant.

Le résultat… beaucoup de photos ! J’ai eu du mal à faire le tri mais voici mes préférées : je vous laisse les scroller avant de vous raconter la suite de notre road trip…

NIAGARA FALLS TIPS :

– Optez pour une « Falls View » lorsque vous réservez votre hôtel, la magie de se réveiller avec une telle vue vaut vraiment le supplément ! (nous, on était au Sheraton et c’était très bien.)
> Sheraton on the Falls – 5875 Falls Avenue, Niagara Falls

– Balade en bateau pour toute la famille, tyrolienne pour les plus téméraires, et hélicoptère pour l’adrénaline de l’altitude et le point de vue à couper le souffle : je vous conseille vraiment de faire les trois sur la journée, quitte à être là, autant vivre toutes les expériences proposées !
> Hornblower Niagara Cruises – 5920 Niagara Parkway, Niagara Falls
> Wildplay Mistrider Zipline – 5847 Niagara Parkway, Niagara Falls
> Niagara Helicopters – 3731 Victoria Avenue, Niagara Falls

– Après les avoir observées sur l’eau, dans les airs et sur la terre ferme, prenez le temps d’aller découvrir un autre trésor de la région, tout aussi liquide mais bien plus gourmand…  Le secret bien gardé de Niagara : ses vignes ! Nous avons visité le vignoble d’Inniskillin, et déjeuné une fameuse poutine en goûtant un petit verre de Vin de Glace délicieusement sucré, obtenu avec des raisins gelés. Avec modération bien sûr, surtout si comme nous, vous reprenez la route après cette dégustation !
> Inniskillin – 1499 Line 3 Road, Niagara-on-the-Lake


TORONTO

Changement de décor et contraste saisissant : Toronto.

C’était l’étape que j’attendais le plus de notre séjour, car j’adore par dessus tout le tourisme urbain, partir à la découverte de quartiers, de petites adresses sympathiques, admirer l’architecture. Je n’ai pas été déçue, au contraire. Toronto est une ville dynamique, tendance, agréable, conviviale, vibrante. Tout à fait le genre de villes dans lesquelles j’aimerais poser mes valises quelques années (c’est une maladie chez moi, je tombe amoureuse des villes que je visite à chaque coin de rue, c’est le cas de le dire !).

En deux jours sur place, nous avons pu en profiter un peu, nous émerveiller devant sa skyline, ses buildings, arpenter ses quartiers branchés, notamment West Queen West, le Art & Design District dont nous avons adoré les recoins (des petites boutiques de créateurs, librairies, friperies, et autres concept stores aux jolies oeuvres de street art qui m’ont rappelé Brooklyn, Melbourne ou Chicago) et la Distillerie (une ancienne distillerie, comme son nom l’indique, qui a connu ses heures de gloire pendant la prohibition américaine, et qui a été réaménagée en ateliers divers et variés, galeries d’art, restos branchouilles et autres micro-brasserie ou chocolaterie). Pour admirer sa skyline sans torticolis, nous avons d’abord pris de la hauteur avec l’ascension de la CN Tower, puis nous avons pris un peu de distance avec une balade en ferry et vélo à la découverte de l’archipel des Toronto Islands sur le lac Ontario qui nous ont surprises avec leurs plages, leurs petites maisons colorées et leurs yachts clubs.

Gros gros coup de coeur pour cette ville vivante et moderne, qui n’a rien à envier à certaines métropoles américaines que j’ai pu visiter lorsque je vivais aux Etats Unis. J’espère revenir un peu plus longuement un de ces jours !

Voici mes photos de Toronto, rendez-vous plus bas pour les bonnes adresses torontoises et la 3ème étape de ce fabuleux road trip.

TORONTO TIPS

– L’hôtel le plus sympa de la ville : The Drake Hotel, incontournable, du sous-sol (club et concerts) au roof top, en passant par les chambres.
> The Drake Hotel – 1150 Queen St W, Toronto

– La Tour CN : très touristique mais indispensable pour admirer la ville ! Payez le supplément « skypod » pour une vue à 360° à 447 mètres du sol (100 mètres de plus que le point de vue proposé avec le ticket de base, et croyez moi, ce sont les 100 mètres qui font la différence !)
> CN Tower – 301 Front Street West, Toronto

– Le Lockhart : un petit bar à cocktails inspiration Harry Potter ? Je dis oui ! On a bu une petite potion magique en mangeant des chocogrenouilles, très sympa !
> The Lockhart – 1479 Dundas Street West, Toronto

– La Banane : restaurant « French Cuisine » gourmand dans une ambiance disco-art déco, des plats inspirations brasserie, un bar à fruits de mer, des desserts renversants. Conseillée par notre guide du matin, cette adresse nous a beaucoup plu !
> La Banane – 227 Ossington Avenue, Toronto

– El Catrin : au coeur de la Distillerie, ce restaurant mexicain cache le plus grand bar à mezcal et tequila de tout le Canada ! Avis aux amateurs de guacamole, leurs tacos sont divins et les huevos rancheros délicieux.
> El Catrin – 18 Tank House Lane, Toronto

– Leña : chouette adresse, jolie carte de tapas d’inspiration argentine, espagnole et italienne et fabuleuse atmosphère art déco.
> Leña Restaurante – 176 Yonge St, Toronto

– pour éliminer toutes ces calories, la marche ne suffit pas, et c’est rigolo d’explorer un peu une ville autrement, alors pourquoi pas une balade à vélo ? Nous avons opté pour le tour des Toronto Islands, l’occasion de prendre le ferry sur le lac Ontario.
> Toronto Bicycle Tours – 275 Dundas Street West, Toronto


THOUSAND ISLANDS, les MILLE ÎLES

Après ces deux jours urbains, départ vers d’autres paysages merveilleux : direction les Thousand Islands, en français les Mille Îles. Nous les avons découvertes avec une petite croisière en bateau à l’heure du coucher du soleil, particulièrement beau ce soir là. Un ciel multicolore, des petits îlots à perte de vue, des mouettes qui suivent le bateau, la Lune qui s’allume sur un ciel bleu lavande… Un doux rêve, presque irréel. Les cheveux dans le vent, à regarder ce spectacle à travers mon appareil photo, je me suis imaginer tout plaquer, et venir m’installer sur une des 1800 et quelques îles qui serait la mienne, mon île, notre île, mon mari, mon fils, un joli petit cottage et un bateau. Vivre d’amour et d’eau fraîche, se mettre au kayak, ne jamais rater le coucher du soleil et ses couleurs fabuleuses…

C’était vraiment magique.

THOUSAND ISLANDS TIPS

– Si l’expérience du motel très bon marché mais un peu creepy ne vous tente pas plus que ça (c’était fun ! on se serait crues dans une série, un épisode qui finit par forcément bien… hihi ! Heureusement, le seul drame de notre nuitée là-bas fut le petit dej, aussi déprimant que la météo de cette matinée. Amandine et moi garderons de bons souvenirs de fous rires nerveux de cette nuit à Gananoque ! Et… j’ai pu passer ma commande Sézane à 4h du matin, décalage horaire oblige… tout ce qui comptait au final, c’était une bonne connexion wifi pour assouvir ma crise de Sézanite. Donc en fin de compte, c’était nickel ce petit motel !), je vous conseille de piocher dans les sites de locations chez des particuliers qui proposent des petits cottages sur les îles, qui doivent permettre de vivre une expérience encore plus éblouissante et authentique. Si j’avais l’occasion d’y retourner, c’est ce que je ferais.

– Forcément je n’ai pas de point de comparaison car je ne l’ai pas faite en plein jour, mais la petite croisière en bateau à l’heure du coucher de soleil était parfaite !
> Gananoque Boat Line – 280 Main Street, Gananoque

– Pour le dîner, nous nous sommes régalées dans un chouette resto italien, ça faisait longtemps que je n’avais pas mangé d’aussi savoureux antipasti et ravioli.
> Riva – 45 King Street West, Gananoque

– si vous avez plus de chance que nous pour la météo : survolez les mille îles en hélico ! On a failli le faire, mais la pluie et le vent nous en ont empêchées. Ça doit être stupéfiant vu du ciel… J’aurais adoré voir ce paysage comme un oiseau… La faute à pas de chance, c’était ma seule petite déception du séjour.


Ottawa

De cette ville, je n’ai hélas pas beaucoup d’images. Nous n’avons pas eu de chance avec le temps, ce qui nous a pas empêchées de profiter de la capitale, de ses musées et de ses restaurants. Si Toronto nous avait rappelé les Etats-Unis, Ottawa nous a surprises par son style plus britannique et sa schizophrénie bilingue (on ne sait pas trop si on doit parler français ou anglais !). Avec tous ses musées, et ses bâtiments officiels, je crois qu’Ottawa se veut, légitimement en tant que capitale politique, le Washington du Canada.

Les deux points forts de cette quatrième et dernière étape ? Deux expériences inédites et pour le moins différentes : un soin à l’érable de 90 minutes dans un spa, aussi agréable que gourmand, qui nous a laissé « détendues comme des pancakes » et… un survol de la ville dans un avion biplane de 1939, à l’air libre, avec bonnet en cuir et lunettes d’aviateur. Un avion à double paire d’ailes avec une hélice sur le nez, qui vole depuis plus de 70 ans, et qui nous a emmenées à 450m du sol, nous a fait traversé des nuages et m’a fait gagner une sacrée bataille contre ma phobie des airs !

Une expérience farfelue et unique, quelques heures avant de reprendre 3 avions, heureusement plus gros et plus récents, pour traverser l’Atlantique et retourner chez moi, les jambes encore tremblotantes de cette expérience incroyable et la tête remplie d’images de ce chouette voyage !


OTTAWA TIPS

– Parce que c’est une expérience vraiment originale et qu’Ottawa vue de là-haut est vraiment superbe, le passage par le Musée de l’aviation et de l’Espace pour une balade en biplan est à inscrire sur votre Ontario to do list !
> Ottawa Biplane Adventures – Canada Aviation and Space Museum – 11 Aviation Parkway, Ottawa

– Vous l’avez compris, je recommande le soin à l’érable ! C’est un super moment de détente, ma peau a surkiffé, et quand j’ouvre ma bouteille de sirop d’érable à la maison, l’effet madeleine de Proust olfactive me transporte à nouveau dans ce gommage-massage aussi gourmand que relaxant.
> Holtz Spa – 135 Rideau Street, Ottawa

– Une visite au Farmers Market s’impose pour déguster un authentique grilled cheese, découvrir les vertus du Kimchi coréen (du chou lacto-fermenté, ça vous parle ? je ne connaissais pas et j’ai bien aimé !), prendre de jolies photos de légumes (pourquoi pas ?) et remplir votre valise de sirop d’érable artisanal (ou pour les plus gourmands, sa version pâte à tartiner : le beurre d’érable).
> Ottawa Farmers Market – 1000, Exhibition Way, Ottawa

– un brunch de folie dans un joli décor industriel ? J’ai choisi les oeufs Bénédicte sur Maple Pork (porc mariné dans du sirop d’érable !) mais j’ai pas mal louché sur le burger d’Amandine ! (le service était vraiment pas terrible du tout, notre serveuse s’était levée du pied gauche je crois, mais la gourmandise de mes Bennies a tout effacé !)
> The Rowan – 915 Bank Street, Ottawa

– Un rooftop branché ? Le bar de notre hôtel, le Andaz situé dans le quartier Marché By, offre une vue dégagée sur Ottawa et une ambiance parfaite pour une Girls Night Out !
> Andaz Ottawa – 325 Dalhousie street, Ottawa

Voilà ! J’espère que ce récit vous plaira.

J’ajouterai la vidéo très bientôt, promis.

En attendant, j’espère que mes photos de ces 5 petites journées vous auront permis d’apercevoir la diversité des paysages de l’Ontario, qu’ils soient naturels ou urbains, et l’originalité de toutes les activités à disposition. J’espère vous avoir donné envie de partir à votre tour au Canada tester ces adresses et explorer l’Ontario.  N’hésitez plus, motivez vous avec vos copines, et organisez vous un séjour là-bas ! Pour un petit road trip de 5 jours, c’est la destination idéale, c’est incroyable de pouvoir expérimenter à la fois ces grands espaces à couper le souffle et des villes charmantes et dynamiques où il fait bon sortir, découvrir et profiter. La richesse de l’Ontario se trouve sans aucun doute dans les merveilleux contrastes que quelques centaines kilomètres en voiture permettent d’explorer.

Un gros bisou à Amandine, ma fabuleuse acolyte pour ce road trip, ma championne de la conduite sur autoroute canadienne, mon idole du lissage qui tient même sous la brume des chutes du Niagara quand j’étais instantanément frisée comme un caniche ! C’était vraiment un plaisir de faire ta connaissance et de partager ces découvertes avec quelqu’un d’aussi chouette ! Merci d’avoir rendu ce séjour encore plus sympathique qu’il ne s’annonçait sur le papier 

D’ailleurs, vous pouvez aller lire son carnet de bord de notre road trip >ICI< ! Vous en saurez encore plus sur notre belle aventure canadienne.


 Disclaimer : article réalisé dans le cadre d’une collaboration rémunérée avec ELLE.fr et Destination Canada

Crédit Photo Pauline PRIVEZ – photos non libres de droit – ne pas utiliser sans mon autorisation.

Voir plus d'articles

18 commentaires sur “CANADA : Road trip en Ontario”

    1. J’aimerais beaucoup aussi découvrir le reste du Canada, c’est tellement grand il y a beaucoup de choses à voir ! La Colombie Britannique et Vancouver, l’Alberta… J’en rêve ! Mais un tel road trip axé « grands espaces » demande plus de temps. Pour un court séjour de 5 jours, l’Ontario est vraiment chouette et permet de combiner tourisme urbain et paysages grandioses 😉

  1. Bonjour Pauline,
    Tes photos sont sublimes !!!
    Bravo 😉

    Si ce n’est pas indiscret, avec quel appareil les as tu prises ?

    Merci beaucoup.

    Am.

  2. Ahh ça me rappelle mon voyage linguistique de 15 jours à Toronto quand j’avais 17 ans ! A l’époque les appareils compacts numériques n’existaient pas ! Et j’ai perdu presque toutes les photos que j’ai prises là-bas 🙁 bon en tout cas j’en garde de très bons souvenirs, c’est effectivement une ville très chouette et j’espère y retourner un jour (j’imagine que depuis le temps ça a du bien changer).

  3. La folieeee, ça donne illico envie de voyager et trouver une bonne copine pour le faire. Tes images me font rêver, j’ai une question Pauline, c’est quoi stp les bennies? j’ai cherché sur internet et cela me donne plusieurs info, j’ai compris qu’il s’agit d’une spécialité mais quoi exactement? merci de ton aide et bonne journée

  4. Ohlala tes photos sont vraiment magnifiques ! Impressionnant le contraste entre les chutes du Niagara et le monde urbain juste à côté…
    Pour ma part j’ai eu la chance de me rendre au Québec et c’était incroyable ! Il me tarde de découvrir encore plus le Canada et tes photos me donnent encore plus envie 🙂

  5. Super chouette article et quel beau voyage, tu m’as fait rêver et ça donne totalement envie d’aller découvrir cette région du Canada. Les Niagara Falls sont incroyables et la zipline à cet endroit doit être sensationelle!
    Toronto a l’air tellement joli. La croisière au milieu des Mille Îles devaient être tellement apaisante. Cela m’a un peu rappelé la Finlande et les petites îles le long d’Helsinki.
    En revanche je m’attendais à voir ta jolie frimousse avec ta tenue d’aviateur et ton casque en cuir 😉

    Merci pour le partage de toutes tes bonnes adresses.

  6. Wouah très chouette article! J’ai découvert les Mille Îles la semaine passée par hasard et j’en suis tombée folle amoureuse ❤️ J’ai eu la chance de faire un road trip de NYC à Toronto il y a qques années, un merveilleux souvenir. Au début je trouvais les chutes du Niagara trop « beauf » et en fait pas du tout, c’est magique et tellement hypnotisant. Et j’ai beaucoup beaucoup aimé Toronto.

    Merci pour ce très chouette article!
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je ne suis pas un robot: *