Insta Life & Style

8 mai 2016

1100 look sezane instagram copyright Pauline paulinefashionblog.com 2 Insta Life & Style

Aujourd’hui, j’ai super envie de bavarder un peu avec vous ! Je compte sur vos commentaires pour que ce post ne soit pas qu’un triste monologue…

Parlons d’Instagram !

Ces dernières semaines, entre les rumeurs de mise en place d’un nouvel algorithme, les crises de panique généralisées qui en ont découlé aux 4 coins du globe et la chute vertigineuse des likes sur certains profils qui en serait la conséquence directe, c’était un peu la révolution dans le monde parallèle des « IGers ». J’étais en plein déménagement avec un tout jeune bébé, ce qui m’a forcé à lever le pied sur le blog et tous ses satellites, N’empêche que tout ça m’a permis de prendre un peu de recul et de réfléchir à mon rapport à cette application.

J’ai beaucoup d’affection pour ce réseau social qui retrace en petits carrés les dernières années de ma vie. Les premières photos à l’iPhone à Lille, le départ à New York et 2 ans de souvenirs de brunchs, de burgers, de balades et de buildings en pagaille, mon mariage aussi, la honeymoon au Costa Rica, notre voyage d’un mois en Australie, les séjours à Los Angeles, Chicago, Miami, Washington, et autres voyages, l’arrivée en Suisse, la grossesse, la naissance de L.

À titre « professionnel », ce réseau social nous a amenées, nous blogueuses « mode », à partager plus de notre vie, avec une nouvelle étiquette : « lifestyle ».

Je me revendique plutôt  « Life & Style » que lifestyle mais ce n’est qu’une question de vocabulaire ; )

À titre personnel, je vois ma « galerie » comme une mosaïque de souvenirs précieux que j’ai envie de continuer à entretenir, mais en me dégageant de la tyrannie du like ou de la régularité.

Je vois aussi quelques belles rencontres, parfois éphémères mais non moins chouettes.

Je poste moins sur instagram depuis que je suis maman. Je prends dix milliards de photos et de vidéos par jour en ce moment, car L. grandit trop trop vite et j’ai envie d’avoir un maximum d’images de sa petite bouille. Mais ces photos là, je ne les partage pas, on en a déjà parlé. (et quand j’ai le malheur de poster une photo de ses petites fesses recouvertes par un nounours, je m’attire les foudres des donneurs de leçon qui savent mieux que tout le monde ce qui ce fait et ce qui ne se fait pas… on y reviendra plus bas !)

Alors si ce réseau venait à perdre sa saveur (n’est-ce déjà pas le cas ?), je ne m’attristerai pas longtemps.
De toute façon, je dois l’avouer, j’ai de moins en moins de plaisir à visiter ma timeline, il faudrait que je fasse le tri dans mes abonnements…
Entre les personnes qui postent 5 photos par jour et qui me donnent cette amère impression qu’elles mettent tellement leur vie en scène qu’elles en oublient de la vivre, celles qui me font aussi culpabiliser de ne pas être capable de prendre tout ce que je fais en photo et de ne pas avoir autant de temps à consacrer à ça, celles qui me font rire à poster quasiment tout le temps la même photo ou presque et qui semblent vivre dans un monde monochrome et celles qui voyagent tellement que ça me donne de folles envies de voyage, hélas impossibles à assouvir pour le moment – Romain vient de commencer un nouveau boulot ici en Allemagne, donc pas de vacances pour le moment, et puis avec L., même si je suis persuadée qu’on peut très bien voyager avec un bébé, il y a des questions organisationnelles à régler avant (lui obtenir un passeport rapidement, par exemple…).

En gros, je ressors d’un passage sur instagram plus frustrée ou gavée qu’inspirée…

Et puis, SURTOUT il y a autre chose que je commence à ne plus supporter sur internet, et sur instagram et twitter principalement : les commentaires déplacés de gens qui n’ont visiblement que ça à foutre que de juger les décisions des autres… Avant je m’en fichais un peu, mais maintenant que je suis maman, il faut croire qu’il y a certains sujets sur lesquels j’ai totalement perdu mon sens de l’humour…

Tout a commencé il y a plusieurs semaines, avec un tweet, qui ne m’était pas (du moins ouvertement) destiné, mais qui m’a tout de même donné à réfléchir et que je vais citer mot pour mot pour pas que l’on puisse m’accuser de déformer des propos.

« La poussette et le bébé, les nouveaux accessoires de la blogueuse mode »

Jusque là, rien de très choquant, ça aurait pu être un constat démographique et sociologique intelligent. En effet, les blogueuses vieillissent, et arrivées à la trentaine, certaines, comme en « population générale » comme on dit dans le jargon, décident de fonder une famille.

Mais non, on n’était pas chez les bisounours, mais bien chez l’oiseau bleu et ce tweet lâché par une blogueuse n’était pas une observation objective sans intention de piquer au vif certaines consoeurs.

La preuve ? Suite à ce message dont le destin ne pouvait être autre que de créer une belle polémique bien stérile, il y avait plein de commentaires parfois assez violents et toujours complètement dénués de mesure, comme quoi les blogueuses faisaient des enfants pour conquérir un nouveau lectorat et de nouveaux sponsors, qu’elles se servaient de leur bébé comme d’un « panneau publicitaire » et qu’elles « commercialisaient leur vie privée ».

Je me suis permise de prendre part à la discussion (erreur de débutante !) avec un peu d’humour et de cynisme, tellement je trouvais cette idée ridicule…

Bien sûr que les blogueuses ne font des bébés que pour les likes sur instagram, quelle question ! Pour quelle autre raison pourrait-on bien s’embêter à prendre autant de kilos, à ne pas boire pendant 9 mois (et plus si allaitement !), à arrêter de dormir plus de 4-5 heures d’affilée les premières semaines ? Les blogueuses mode vivent leur vie uniquement pour la mettre en scène et pas pour la vivre, c’est bien connu. Et un bébé, faut pas se leurrer, c’est un changement de ligne éditoriale parfait pour une blogueuse ! D’autant que stylistiquement, c’est LE must-have de la saison pour la trentenaire tendance, vous saviez pas ?

J’ai vraiment perdu mon humour et me suis un peu emportée quand ça a commencé à parler de sponsorisation dissimulée, de collaboration rémunérée etc. Mais je ne suis pas une virtuose du tweet, et exprimer mes idées en 140 caractères, je ne sais pas faire. La preuve avec ce long pavé ; )

On m’a accusé, dans un message privé destiné à une amie, d’égocentrisme parce que je m’étais sentie visée. En même temps, c’était le lendemain de la publication de mon dernier post, qui s’intitulait Strolling around (pun intented avec le mot poussette qui se traduit par stroller en anglais…). J’aurais dû le nommer Trolling Around au final, ça aurait été plus drôle… Donc peut-être suis-je complètement focusée sur mon nombril mais oui, je me suis sentie visée. Et incomprise aussi.

Du coup, sachez que quand je suis « sponsorisée » pour parler de quelque chose, c’est marqué en bas de l’article, première chose. Et quand c’est sur instagram, depuis quelques mois j’indique avec un hashtag la mention #collaboration ou #ad afin de ne pas faire de la « publicité dissimulée » et d’être totalement transparente avec vous (on ne le fait pas toutes, chacune sa déontologie, mais les haters frappent toujours plus fort sur celles qui tentent de faire les choses correctement que sur celles qui s’en contrefoutent, et ça a le don de me mettre hors de moi !). Deuxième chose : il me semblait avoir été claire dans CET ARTICLE sur mon point de vue concernant la présence de L. sur internet.

Quelques semaines après cette polémique sur twitter, ce vendredi, j’ai posté cette photo de L. On voit 3 cm2 de peau de bébé, mais surtout un joli derrière recouvert d’un nounours, un petit pantalon qui me fait craquer. Une photo plutôt anonyme, que j’ai eu la très mauvaise idée de partager… On ne voit pas son visage, et je ne l’ai pas « maltraité » pour prendre cette photo (il faisait son petit quart d’heure de gymnastique sur le ventre qu’il n’adore pas mais qui est recommandé pour tous les nourrissons par les pédiatres et les ostéopathes afin de muscler la nuque et d’éviter le développement d’une plagiocéphalie). J’avais juste envie de partager ce coup de coeur, un petit pantalon en éponge qui m’a été offert comme cadeau de naissance par un site marchand que j’ai remercié au passage.

Bim, que ce soit sur twitter ou sur instagram, je m’en suis pris plein la tronche. À grands coups de « tu sponsorises ton gamin », « le bébé ce nouvel accessoire de la blogueuse », « quelle idée de le mettre dans cette position inconfortable », j’en passe…

Mis à part le fait que j’ai trouvé ça totalement injuste et injustifié (3ème photo de L. en 3 mois, et les 2 autres on ne voyait que sa main ou ses petits petons : je ne crois pas être la mère indigne pour laquelle on a essayé de me faire passer…), j’ai trouvé ça dingue qu’on puisse juger à ce point mes choix. Car quand bien même j’aurais posté une photo de l’adorable bouille de L. ça me regarde en temps que mère. On peut liker ou passer son chemin, aimer ou pas, trouver ça bien ou mal, mais laisser des commentaires ou balancer des tweets comme si on détenait LA vérité et LA bonne manière de faire, ça me dépasse…

Alors que ces deux polémiques inutiles soient l’occasion de ré-expliquer mon point de vue sur la question, une bonne fois pour toute.

Au moins cette perte de temps n’en sera pas vraiment une.

Au milieu des épisodes de « Martine s’habille » et de « Martine voyage », et après quelques séries comme « Martine déménage à New York » et « Martine enceinte en Suisse », il y aura des épisodes « Martine est maman » sur mon blog et mes réseaux sociaux, c’est sûr. C’est une nouvelle identité que je ne peux pas occulter.

Ou alors peut-être que ce qui choque, c’est que je continue comme avant… C’est peut-être ça : certains pensent qu’en tant que maman, je n’ai plus le droit d’être blogueuse et qu’il est de mon devoir de m’effacer complètement en tant que personne et d’arrêter de travailler pour m’épanouir pleinement dans mon rôle de mère. On est bien en 2016, n’est-ce pas ?

En fait, ce qui s’est passé est beaucoup moins calculé et vachement plus naturel…

Concernant le post avec le landau et le tweet assassin : ma tenue noire et crème était tellement assortie à la poussette, c’était drôle de faire 3 photos avec. Et puis de toute façon, on se balade plus jamais sans poussette… donc qu’elle soit là ou hors champ, ça ne change rien à la vie de mon petit bonhomme, qui roupille paisiblement sous la capote, bercé par les pavés et le clic clac de l’appareil photo…

Je n’ai pas l’impression d’avoir pour autant « affiché mon enfant pour des raisons éditoriales et commerciales » ou fait quoi que ce soit qui puisse « s’apparenter à de la collaboration rémunérée ».

Et n’empêche que si ce tweet ne me ciblait pas expressément, alors il visait des collègues. Qui ont fait un choix qui n’est pas le mien mais que je respecte. D’ailleurs, même si j’ai décidé de ne pas montrer le visage de mon bébé (écartant ainsi les risques de dérive vers la tentation de « commercialisation » de son image), je suis sur instagram plein de comptes de mamans qui « exposent » leur enfant. Et j’adore ça ! C’est trop mignon (quand c’est bien fait !). Et pour être honnête, je ne sais pas si elles gagnent de l’argent ou pas. Et je m’en fiche. C’est pas mon problème ! Et si c’est le cas, tant mieux pour elles… J’ai choisi de ne pas montré le visage de L. certes, mais je respecte le choix des mamans qui ont pris la décision inverse.

Dans ce débat stérile de twittos, il y avait aussi, dans certains messages, la supposition que faire un enfant, c’était un bon moyen de fidéliser un nouveau lectorat. C’est sûrement vrai, certaines d’entre vous sont peut-être arrivées sur ces pages parce qu’elles sont mamans aussi, ou qu’elles trouvaient rigolo de choper des idées de looks  de femme enceinte (le but de base d’un blog mode, faut-il le rappeler ?). Il y en a sûrement aussi un bon paquet qui ont déserté parce que la grossesse et les bambins, c’est pas leur délire et qu’elles en bouffent suffisamment dans leur entourage. Je pense aussi que les lectrices fidèles qui me suivent depuis plus de 8 printemps (8 ans… ça ne nous rajeunit pas !) ont sensiblement le même âge que moi et évoluent aussi dans leur vie perso. C’est cette évolution parallèle entre une blogueuse et ses lectrices qui est sympa aussi. Sans velléité de toucher plus de monde à tout prix… Certaines personnes croient-elles vraiment que quiconque pourrait faire un enfant pour une histoire de likes ou de lectorat ? AU SECOURS !

Concernant le post instagram de vendredi, je dois avouer que suite à tout ça, je ne suis pas sûre de reposter des photos de L., même si on ne le voit pas vraiment. Ces commentaires m’ont vachement refroidie. Si j’ai plus de stress que de plaisir après avoir publié une photo spontanée, alors pourquoi perdre mon temps ? Et en même temps, cette mosaïque de carrés, elle représente bien ma vie et ses différentes étapes depuis quelques années, alors pourquoi ne pas continuer à poster de temps en temps, quelques petites photos qui respectent les guidelines que je me suis fixées puisqu’instagram est censé représenté ma vie et que depuis trois mois  elle ne tourne qu’autour de ce bébé ?

On verra bien…

J’ai l’impression que les « haters » / « trolls » / « personnes qui feraient mieux de se mêler de leurs oignons plutôt que de perdre leur temps à juger les autres » ont surtout en horreur l’idée que l’on puisse gagner de l’argent sur internet, avec ou sans l’aide d’un joli visage de poupon fraîchement né.

Car oui, j’en suis persuadée, on en revient toujours au même : en toile de fond, il y a cet éternel problème, les blogueuses gagnent de l’argent en exerçant leur métier… Même celles qui sont mamans… Ce n’est pas une honte en fait… Dans tous les autres métiers c’est même normal. Un boulanger qui gagne de l’argent en vendant du pain : personne ne crie au scandale ! Les cordonniers gagnent de l’argent en réparant des chaussures : ça ne débecte personne ! Fort heureusement…!!! Pourquoi ce serait différent pour les blogueuses « full time » qui gagnent de l’argent en bloguant ?… ça devient usant… Mais on aura sûrement hélas d’autres occasions d’en parler…

Quelques mots sur mon look quand même ? Rapidement alors car j’ai des crampes dans les doigts à force de taper sur mon clavier !

Je porte la fameuse  jupe plissée Dino et le blouson Teddy en jean Sézane dont je vous parlais dans mon dernier post ! D’ailleurs, je dis ça, je dis rien mais la nouvelle collection capsule qui fleure bon l’été et les citronniers sera en ligne demain lundi à 20h ! J’ai flashé sur tellement de choses, je vais encore me ruiner !

Jupe plissée Dino SEZANE – Blouson Teddy en jean SEZANE – Chaussures SEZANE – Pull ZARA – Sac MUA MUA – Lunettes de soleil CELINE

1100 look sezane instagram copyright Pauline paulinefashionblog.com 4 Insta Life & Style 1100 look sezane instagram copyright Pauline paulinefashionblog.com 1 Insta Life & Style 1100 look sezane instagram copyright Pauline paulinefashionblog.com 1 4 Insta Life & Style1100 look sezane instagram copyright Pauline paulinefashionblog.com 1 3 Insta Life & Style1100 look sezane instagram copyright Pauline paulinefashionblog.com 3 Insta Life & Style1100 look sezane instagram copyright Pauline paulinefashionblog.com 1 2 Insta Life & Style1100 look sezane instagram copyright Pauline paulinefashionblog.com 1 6 Insta Life & Style

350 Insta Life & Style

Voir plus d'articles

92 commentaires sur “Insta Life & Style”

  1. Pauline, je ne commente que très rarement tes posts sur Instagram et encore plus ton blog mais ton article m’a particulièrement interpellé. Je te suis depuis environ 6 ans et bien que nous n’ayons pas le même âge (j’ai 22 ans bientôt) te suivre est toujours un véritable plaisir pour moi ! Et je dirai meme encore plus depuis la naissance de ton petit ! C’est beau cette vie, la vie, la vraie ! C’est mignon de t’entendre parler de lui et cela meme sans le montrer et personne ne devrait avoir à juger qui que ce soit … Internet est bien mal fait … il est vrai que moi meme j’entretiens une galerie Instagram et un blog qui est bien loin de la réalité et qui regorge de mise en scène et autres mais c’est mon créneau j’adore la photo et l’idée du rêve, j’adore raconter des histoires à travers ce que je fais et on en a besoin aussi avec tous ces gens mauvais qui nous entoure trop souvent ! Et puis de mon côté ça me permet de m’évader et de montrer mon « boulot » puisque je finis mes études de stylisme et communication. Enfin bref ce texte un peu décousu pour te dire de rester tel que tu es, c’est comme cela que tes fidèles lectrices t’aiment ! Crois moi, parole de bisontine 😉

    Au plaisir de te lire encore et toujours,

    Laura

  2. Bonsoir Pauline,

    J’ai suivi de loin le pseudo débat concernant la photo de baby L que tu as posté et je peux comprendre que cela t’énerves !
    Malheureusement je pense qu’il y aura toujours des gens pour critiquer et qui prennent un malin plaisir à créer des polémiques inutiles et injustifiées, et avec la multiplication des réseaux sociaux, cela ne va pas aller en s’arrangeant.
    Mais j’espère quand même que tu continueras à poster sur ton blog et Instagram car j’aime beaucoup ta façon d’écrire et ton sens de la mode (et je pense ne pas être la seule ! )
    Bonne soirée :-)

  3. Hello !

    Je suis une visiteuse de l’ombre que ce soit sur les réseaux sociaux ou le blog, mais quand j’ai vu les commentaires désobligeant et très méchant qui ont été fait alors que tu n’avais mis qu’une simple photo et tellement mignonne de Baby L, j’ai trouvé le comportement des trotteuses qui ont pu dire Ca très mesquin, car tu es une des seules blogueuses mode ou autre à ne pas exposer ton petit bout mis à part comme tu l’as dit 3 photos. Pour moi ce sont juste des personnes jalouses, franchement aller jusqu’à dire que tu fais un enfant pour « l’effet mode » est hallucinant et j’ai plutôt apprécié et rigolé hier ou avant hier je sais plus pour ta réponse sur Twitter a quelqu’un qui t’accusais de sponsoring sur Baby L. En tout cas moi ça me fait toujours plaisir de voir de jolie petite photos de ce bonhomme !

  4. Pauline,
    L’autre jour en allant sur instagram, je suis tombée sur cette photo de L et je me suis dis en moi même : ça c’est un beau garçon !
    Et puis j’ai vu ces commentaires aigris et révoltants, qui s’attaquaient à vous deux et ca m’a profondement attristé.
    Parce que finalement, ces gens qui te critiquent tant et qui sont plein de méchanceté brisent une partie de la relation de confiance qu’il y a entre toi et nous ; parce que ca te fait te remettre en question, ainsi que tes choix.
    Alors s’il te plaît, ne doute pas ! Continue comme ça, comme tu le dis si bien dans cet article ! Montre nous ce que tu choisis de nous montrer, et nous en serons heureux(ses) !
    Beaucoup d’amour et de courage.
    Caroline

  5. Coucou Pauline,

    Je suis une lectrice muette depuis 5-6 ans maintenant et je voulais juste te dire que même en n’étant pas maman, j’ai continué à te suivre et surtout je comprends ton point de vue ! Je vais avoir 29 printemps prochainement et même si mon mode de vie est loin du tien, je trouve ça intéressant de lire ce que ça change dans une vie d’avoir un enfant. Ne te soucie pas des commentaires que les autres peuvent faire car ton choix de ne pas montrer L. est compréhensible et respectable.
    Je suis entièrement avec toi dans l’idée que ce qui dérange ces petits trolls, c’est que tu sois blogueuse « full time ». Je trouve ça tellement dommage qu’en 2016, les gens soient incapables d’accepter de nouvelles professions et surtout respecter les gens et leur choix. Dans tous les cas, continue ce que tu fais, car tu le fais très bien !

    Bonne soirée,
    Emmanuelle

    http://www.thecuriousportafoglio.net

  6. Bonsoir Pauline
    Je comprends ton coup de geule et aussi tes doutes par rapport aux réseaux sociaux. Je te suis sur Twitter et j’ai vu les commentaires… La bêtise humaine et la malveillance font vraiment parties de notre societe et ça c’est vraiment triste. Comme toi je pense que toutes ces polémiques autour des blogueuse sont liées à la jalousie et à l’argent. Mais tu n’as pas à rougir ou à te cacher de gagner de l’argent en blogant. Ton blog représente des heures de travail je suppose et tout travail mérite salaire! Pour ma part Instagram et un formidable réseau d’échange et de découverte. J’ai très peu d’abonné et peu de like sur mon compte mais ce n’est pas grave le principal est de découvrir des moments doux, de joie….. Alors quand tu as mis la dernière photo de baby.L j’ai trouvé ça très mignon et très doux (même si j’avoue c’est frustrant de ne pas voir son petit minois qui doit être à croquer ).
    Devenir maman est un grand bouleversement, on est plein de doute et surtout on cherche toujours le meilleur pour nos petits.
    Pauline reste fidèle à ta ligne de conduite, continue de nous mettre tes belles photos sur IG, sur ton blog…
    Bonne nuit à très vite. Une fidèle lectrice
    Biz Séverine
    Ps: je n’ai jamais eu de nouvelles de Gordana Dimitrijevic pour les mocassins du concours.

  7. Je viens de lire ton article que je trouve fort intéressant, car j’ai l’impression que ce sont les deux grands malaises / débats d’aujourd’hui sur l’Internet : afficher ou non son enfant + les sponsos. Dans tous les cas, j’ai envie de dire que tu fais ce que tu veux, peu importe que tu sois honnête et en accord avec toi-même, que tu sois honnête avec ton petit bout et ton lectorat. Ton blog et ton compte Instagram sont tes espaces, tu en fais ce que tu veux. Ensuite, libre aux personnes de venir jeter un oeil, de te suivre ou de passer leur chemin. Pour ma part, je raisonne de cette manière, ça m’évite de me prendre la tête 😉 Des personnes en désaccord avec ta philosophie et ton mode de vie, tu en auras toujours, que ce soit sur les réseaux sociaux que dans la vie réelle donc bon … Personnellement, j’aime beaucoup ton compte Instagram, je le trouve sincère et ce que je recherche avant tout sur Instagram :)

  8. Hello!
    J’ai déjà commenté sur Instagram; je trouve ces gens vraiment… pas nécéssaires! Mais tu sais, étant moi aussi une jeune maman (2 mois déjà!), en lisant ton article je trouve tout cela bien dommage, mais il y a quand même deux idées qui me sautent à l’esprit. La première a été « 4/5 heures?? La chance! » En effet, ça m’est arrivé une ou deux fois, pas plus… Ça viendra, ça viendra… La deuxième a été « ah, son bébé n’aime pas cette position non plus, je suis soulagée! » :) Je te comprends tout à fait sur ton « changement d’humour ». Je me sens un peu comme une lionne dès que le sujet est ma fille… Courage, je continuerais à suivre ton parcours avec bonheur, et à essayer de m’inspirer en toi pour m’habiller un peu mieux dans cette phase où je n’ai qu’une envie: être en pyjama.

    1. on a beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup de chance… L. fait ses nuits depuis qu’il a 6 semaines ! 21h30 – 6h30, réglé comme du papier à musique !!!!
      Vive le pyjama, celui avec la tâche de lait régurgité sur l’épaule 😉
      Bises à toi et à ta petite princesse qui finira bien par dormir ! en attendant : courage !!! <3

  9. Hello, hello…
    Piiiouff la dernière fois que j’ai posté un commentaire, tu arrivais à NY et je commençais à peine mes études (je suis en fin de master 1 pour te dire) … Je te suis depuis le début, depuis mon lycée et je dois te dire que j’adore toujours autant ton blog. D’ailleurs tu as toujours été dans mon raccourci, hop un clic et je suis dans ton univers.. J’adore voir ton évolution. J’ai adoré suivre les étapes de ta vie, ton mariage, ton lancement professionnel (bien mérité soit disant passant :) ), tes déménagements (même si pour la Suisse, j’ai eu vraiment peur que tu deviennes SDF ah ah D’ailleurs à ce moment, je cherchais un appartement sur Paris.. Donc similitude dans ta détresse), ta grossesse, la vie de nouvelle maman… Bref, je pense que je suis plus qu’une bloggeuse mode, je te suis toi, en tant que personne. Et, même si oui en effet les bébés ce n’est pas ma tasse de thé (disons que pour l’instant je les trouve mignon chez les autres ^^) … bah j’aime toujours autant te suivre. J’adore te lire, regarder tes photos, voir tes looks, tes blablas.. Je suis peinée de voir qu’aujourd’hui tu dois (encore une fois) te justifier.. Vraiment peinée pour toi.

    J’ai vu la photo de Little L sur insta (je te suis aussi sur ce réseau) et je n’ai même pas pensé une seconde la polémique que ça allait faire.. Ma mère dit toujours laisser dire et bien faire, mais je pense que c’est compliqué quand on remet en cause notre qualité d’être maman. Sache que les haters sont ceux qui s’expriment (malheureusement) le plus sur les réseaux sociaux (et encore je ne suis pas sur twitter).. En effet, ceux qui n’ont pas de temps, commente seulement quand c’est important, se contentent de mettre un petit coeur, un petit j’aime, un smiley content .. Et d’un coté je trouve ça triste car du coup ça laisse du temps à ceux qui ont trop de temps à s’occuper de la vie des autres pour commenter et avoir une diarrhée verbale insurmontable .. (désolée pour l’image.)

    Je dois t’avouer que moi en tant que lectrice je suis plutôt frustrée de ne pas voir la bouille de Little L mais je comprends et accepte le choix. Puis j’avoue que c’est un peu de voyeurisme de ma part. Je suis curieuse de nature ah ah.. D’ailleurs au moment de ton choix, j’en avais parlé avec des amies innocemment sur les bancs de l’école. Et, on était divisées, certaines disaient, moi, mon enfant, je le « mettrai » sur mes réseaux sociaux, d’autres non. Et, pourtant, on a aucune notoriété.. Mais vu les commentaires méchants sur une simple photo innocente, oui vous avez fait le bon choix avec Romain. Et, franchement je comprendrai ta résolution de ne plus rien poster en rapport avec ton enfant, mais ça me rend triste de savoir ça..

    De toute façon, tu te souviens de tes récits de voyage ? Les gens disaient que ce blog devenait une agence de voyage et que tu étais sponsorisée .. C’est toujours la même histoire, mais sur un sujet différent. Et encore une fois, les gens bienveillants s’étaient manifestés en disant « hey moi j’aime bien, je ne viens plus que pour les fringues.. ta communauté a évolué avec toi ». Ce soir j’ai l’impression que c’est une nouvelle fois la même chose mais sur un sujet plus sensible. Tu as raison, les gens supportent mal que des personnes gagnent leurs vies en postant des videos, ou en faisant des photos. Ils ne rendent pas compte du travail derrière (mails, rédaction, édition, photos, recherches de sujets…). Du coup, hop si une bloggeuse fait un enfant, c’est pour plus d’argent. Si une bloggeuse parle d’un produit, c’est qu’elle a été payée pour . Ce sont des raccourcis simples. Et malheureusement les gens avec peu de QI adorent ce genre de raccourcis. Bref je divague en disant que je comprends ton coup de gueule et que mes poils se sont hérissés en lisant que certains disaient que tu voulais te faire de l’argent sur ton petit bout.. C’est triste pour eux de penser comme ça et malheureux que tu doivent lire ça..

    Bref, pour finir sur une note positive, parlons de choses plus légères .. ton look ?? 😉
    J’adore !! Je trouve ça incroyable comment tu arrives à porter tes robes longues sans talons et pourtant cela ne te tasse pas !! Je vais essayer de mon coté ^^ J’adore la couleur de ta veste.. C’est un très beau bleu jean <3

    Des bisous !!

    Constance, fidèle lectrice, qui essayera de commenter plus (je le dis à chaque coup de gueule ah ah) afin que les haters se noient plus dans la masse ^^

  10. Bonsoir Pauline,
    Je ne dis pas grand-chose d’habitude, mais comme tu demandes des commentaires… Pour moi le problème principal est que ton métier est de nous faire rêver. Alors paradoxalement, comme une danseuse ou une actrice, le principe de ton travail est de faire oublier que… C’est un travail, justement. D’une certaine manière, le fait que certains soient écrasés de jalousie montre que tu le fais bien. ^^
    Ce qui est compliqué, c’est que quand on critique ton travail, on donne une opinion sur ta vie, puisque les deux sont imbriqués. C’est pour ça que ton métier est dur (perso, avant même les considérations de compétences et de talent qu’il faut pour le faire, je n’aurais jamais le courage…), ce dont les haters ne se rendent pas compte (mais en même temps, a-t-on déjà entendu parler de haters se rendant compte de quoi que ce soit…).
    Quant à faire évoluer ton travail, moi je déteste les enfants (il y en a trop autour de moi ^^) mais je trouve que ça fait partie du principe : étant donné que tu ne te crées pas une vie parallèle pour internet, forcément les changements dans ta vie nous sont présentés aussi. J’adore quand tu parles de voyages ou d’endroits que tu aimes, d’autres lectrices se retrouveront sûrement plus dans les posts maternité. Et puis c’est ton naturel qui est sympa, donc le côté variable dû aux variations de ta vie.
    Bref, j’ai écrit tout ça en espérant que ça te fera plaisir et pour te convaincre que même si les haters sont souvent ceux qui gueulent le plus fort, il y a aussi autour de toi la masse silencieuse de tou(te)s celles(ceux) qui apprécient simplement de prendre leur petite dose de rêve, de peps et de beau de temps en temps le soir en rentrant du boulot.
    Merci pour ça !

    1. bien sûr que ton commentaire me fait plaisir ! Merci de me rappeler que la « masse silencieuse » est celle qui compte avant tout ! Comme tu le dis si bien, les haters sont plus bruyants et tendent à nous faire oublier le principal : les gentilles lectrices comme toi !!!
      Hâte de repartir en voyage pour te présenter du contenu moins axé « maman » 😉
      Merci pour ton avis !

  11. Quoi de plus intéressant dans une vie que de distiller son venin sur Instagram, ces personnes ont vraiment une triste vie.
    J’adore ce look en tout cas!

    1. Le pire c’est que j’ai beau le savoir, et m’en moquer habituellement, depuis que je suis maman, quand ça touche mes choix de mère, je perds ce bon sens !
      Contente que le look te plaise :)

  12. Bonsoir Pauline,
    Je ne sais pas si tu auras le temps et le courage de lire tous ces commentaires mais je me lance quand même.
    J’ai beaucoup de mal à comprendre pourquoi cela choque toujours autant que les blogueuses gagnent de l’argent en faisant leur travail. Je vous compare souvent à un magazine « de fille ». Je lis ces magazines pour me distraire, trouver de l’inspiration, exactement comme je le fais sur les blogs. Je paye pour les lire et les personnes les personnes qui ont travaillé pour le magazine sont rémunérées. L’accès au blog est totalement gratuit, ce sont d’autres personnes que les lecteurs qui vous rémunèrent. Alors ou est le problème ?! Bref, je pense que ce n’est pas toi que je dois convaincre !
    Pour ce qui est d’Instagram, j’ai téléchargé l’application il y a environ 1an. J’ai tout de suite adoré et je suis devenue un peu accro. Mais seulement comme spectatrice, je ne poste pas de photo parce que je ne pense pas que ma vie soit suffisamment intéressante, et je ne prends pas le temps de laisser des commentaires. Mais depuis quelques semaines j’ai un peu lâché ce réseau social (comme facebook d’ailleurs) parce que je me suis rendue compte que ça me rendait malheureuse. Mon fil d’actualité, qui n’est que voyages de rêve, corps de rêve et appartements de rêve, me donne l’impression que ma vie est naze. Alors je me suis éloignée de tout ça pour me rappeler qu’Instagram c’est pas la vraie vie.
    Désolée pour ce commentaire confus !
    Je te souhaite beaucoup de bonheur avec ton baby L, de belles découvertes dans ta nouvelle ville, et du courage pour gérer tous ces commentaires désagréables.

    1. JE LIS TOUJOURS TOUS LES COMMENTAIRES, j’adore vous lire, et chaque commentaire me touche, car laisser une petite trace de son passage sur un blog, ça prend du temps et que je trouve ça adorable de le faire :)
      Tu fais bien de lâcher un peu insta si ça te rend « malheureuse ».
      Le plus important c’est de vivre sa vie et de faire le tri pour ne garder que ce qui nous épanouit, nous distrait, nous amuse, nous émerveille. Le reste n’est que temps perdu !
      Merci pour ton commentaire Marie, et plein de bonheur à toi !

  13. Pauline, je ne commente pas souvent ton blog (même si c’est toujours un grand plaisir de le visiter depuis plusieurs années), mais là, il le faut. Tout d’abord j’adore les gens comme toi qui savent écrire. J’ai tellement l’impression que c’est une qualité qui se perd ! Lire ton texte est vrai plaisir, même si le sujet est franchement dérangeant. Les gens se prennent pour des donneurs de leçons, des moi-je-sais-tout, ils sont méchants, bêtes et primaires. Mais de quoi je me mêle ? Ton bébé c’est ta vie et tu n’as même pas à te justifier de sa position sur la couverture… tu es mère et tu sais bien ce qu’il faut faire. Tu respectes votre intimité et cette photo était, au départ, tout sauf porteuse de polémique. Les réseaux sociaux deviennent incontrôlables. Je te soutiens complètement et j’espère que ces commentaires de trolliens ne t’empêcherons pas de faire ton métier en t’épanouissant et en nous réjouissant.

    Merci pour ton travail, et je te souhaite plein de bonheur avec Little L :)

    1. Merci Marion : le genre de commentaire qui me rebooster à bloc !
      Ecrire ce genre d’article fait un bien fou : ça défoule, ça libère, ça aide aussi à structurer sa pensée et 2ème effet kiss cool : lire vos commentaires me remotive tellement et m’aide à oublier les rageurs ! à force de se prendre des remarques par les trolls, j’en viendrai presque à oublier que VOUS, les lectrices fidèles et compréhensives, vous êtes les seules qui comptent !!

  14. Salut!
    Je commente rarement sur les blogs y compris le tien qui fait pourtant partie des quelques blogs que je suis assidument depuis plusieurs années.
    A la naissance de ton fils, j’ai trouvé ton choix (et son explication) très juste et personnelle. Bien sur, chacune est libre de son choix mais je me retrouve plus dans le tien. Je te trouve pudique et bien intentionnée.Il serait encore plus ridicule d’occulter totalement cette partie de toi. En revanche, certaines blogueuses que je ne citerai pas n’ont pas cette approche et cet etalage peut etre mal perçu.

    1. Merci pour ton message :)
      Au sujet des blogueuses qui exposent leurs bambins (plus ou moins selon les cas), elles s’exposent avant tout à la critique future de leurs enfants devenus grands, qui sont, à mon sens, les seules personnes légitimes de se plaindre des choix de leurs mamans.
      C’est aussi dans cette optique que j’ai pris cette décision. J’imagine que L. aura suffisamment à me reprocher sur d’autres sujets 😉

  15. Parfaitement d’accord avec toi, Pauline! Il y aura toujours des gens pour critiquer et donner des leçons, mieux vaut les plaindre ou en rire, leur mauvaise foi est souvent impressionnante!

  16. Que ce soit sur les forums,les blogs, ou facebook, certaines personnes se permettent des choses qu’ elles n’oseraient probablement pas,ou heureusement pas ! dans la vie « réelle »!
    Je n’avais pas remarqué qu’il en était de m^me sur instagram, car je n’y suis pas assez assidue!
    Je trouve ça honteux, et déplacé.
    Jalousie, frustration, besoin de nuire pour exister … Ils, ou elles, sont à fuir!
    Je ne sais pas comment vous blogueuses vous arrivez à encaisser!
    Suis ta ligne de conduite, fais comme bon te semble! Et ignore les langues de vipère!
    Je te suis depuis des années, et j’aime ce que tu nous proposes!

  17. Je pense que, quoi que tu dises, quoi que tu fasses, certaines trouveront toujours à redire et à te critiquer. En te livrant régulièrement à tes lectrices tu crées une relation de proximité qui encourage ce genre d’abus. Enfin tu vois ce que je veux dire ? Une blogueuse qui resterait toujours à distance de ses lectrices en donnant uniquement des infos mode et des looks ne serait peut être pas susceptible de recevoir de tels commentaires… Tout en sachant également que la plupart des personnes qui se permettent de t’apprendre la vie par écrans interposés n’oseraient même pas ouvrir la bouche si elles t’avaient en chair et en os devant elles… Et je pense que, dans le fond, ce ne sont pas forcément de mauvaises personnes pour autant. C’est juste qu’internet rend les gens bavards et sans gêne ! Dans ces cas là, envoyer un message privé à la personne en question peut souvent permettre d’engager le dialogue je pense :)

    Concernant les collaborations, les articles sponsorisés tout ça.. je n’ai jamais trop saisi où était le problème. Il faut vraiment être naïve pour ne pas savoir que les blogueuses sont en contact avec les marques ! Et le fait que tu nous proposes un produit sur ton blog ne me poussera pas à l’acheter pour autant donc où est le souci pour la consommatrice que je suis ?

  18. Chère Pauline,
    Quel article! Tu as remis les points sur les « i » et je pense que tu en avais besoin.
    Comme j’avais commenté ton article disant que tu ne souhaitais pas publier d’images de ton fils, je suis complètement allée dans ton sens! Quand j’ai vu la photo de ses petits fesses sur mon instagram, j’ai adoré! J’ai trouvé adorable que tu partages une petite partie de lui, j’ai imaginé le petit moment rigolade sur un lit en famille et une maman qui prend une jolie photo de son fils.

    Chaque parent choisit quoi faire pour ses enfants, chaque personne est différente… N’oublie pas que tant que tu fais ce que tu penses juste pour lui, tant que tu as confiance dans tes choix par rapport à lui c’est que tu fais « juste ». Nous avons tous une éducation différente, et nous avons tous des rapports aux réseaux sociaux différents. Les « haters » continueront d’être présents… Mais heureusement il y a toujours les « lovers » qui te suivent et te soutiennent.

    PS: J’ADOOOOOOOORE TON SAC!!!

  19. Bonjour Pauline,

    Je suis tout à fait d’accord avec toi. Pour vivre heureux vivons cachés. Mais je trouve ça dommage que tu ne partages pas avec nous (tes lectrices de toujours), le prénom de ton fils… Jamais personne ne reconnaîtra ton fils rien que parce que tu as donné son prénom sur internet et si tu es fière de lui avoir donné ce prénom, les critiques des jaloux te passeront au-dessus… Mais ce n’est que mon avis.

    Bonne continuation

    1. si je ne donne pas son prénom, ce n’est pas par rapport aux critiques éventuelles ! Bien sûr que je suis fière de son prénom. Si je ne l’écris pas, c’est pour éviter le référencement sur google ! Qu’on ne puisse pas taper « PRENOM fils Pauline blog » ou je ne sais quels mots clés et tomber dans 20 ans sur les articles que j’aurais écrit à son sujet et qu’il n’assumera peut-être pas. J’aimerais bien partager plus avec vous, sa bouille adorable, son prénom etc. Mais dès que c’est sur internet, tout nous échappe et tout peut faire l’objet de commentaires ou de critiques déplacées donc je préfère m’abstenir… quitte à en décevoir certaines. Ce n’est pas à vous, lectrices, que je ne fais pas confiance, mais aux rageurs et à internet en général !

  20. Coucou Pauline :)
    Personnellement je suis une grande fan d’instagram, tous ces beaux comptes (comme le tien au passage, c’est comme cela que j’ai découvert ton blog) me font rêver ! Même si parfois ça me déprime un peu parce que je n’arrive pas à avoir un aussi joli compte que je le voudrais… Mais c’est un autre débat :)
    Pour ce qui est des attaques envers les mamans blogueuses, je trouve ça d’un ridicule ! Franchement quoi, parce qu’elles ont un blog elles ont signé un contrat implicite les empêchant de faire des bébés ? :p Du jamais vu haha ! Les gens ne savent vmt plus sur qui/quoi se défouler !
    De mon coté, je trouve que tu as « raison » (je le mets entre guillemets car il n’y pas de bonne façon de faire, chacun fait comme il le sent) de ne pas poster le visage de ton fils parce que voilà, on ne sait pas qui pourrait prendre la photo et tout et tout mais alors les photos de dos ou de petites mains je trouve ça adorable !!! 😀 Et puis, il y a des tas « d’anonymes » que je suis sur Insta qui postent des photos de leurs (trognons) petits bébés et personne n’en fait un esclandre, tout comme à l’opposé, plus personne ne se formalise qd des stars hollywoodiennes vendent des millions la première photo de leur bambin à tel ou tel magazine… C’est dingue que les gens trouvent toujours qqchose à critiquer quand même..
    En tout cas, moi je te suis depuis pratiquement mes débuts sur instagram et j’espère que tes photos égayeront encore quelques temps mon fil d’actu :)
    Bonne journée Pauline et à ta petite famille aussi :)

  21. Bonjour Pauline,
    Je réagis moi aussi à cet article au demeurant très bien écrit.
    Tu es la première blogueuse que j’ai commencé à suivre il y a maintenant 4 ans ; comme tout le monde, tu as évolué, moi aussi, le monde change chaque jour… Je voulais simplement te dire que c’est toujours un véritable bonheur de te suivre, de voir les grands et petits événements qui ponctuent ta vie et je trouve que nous sommes chanceuses d’avoir accès de cette façon à cette intimité. Je vois cela comme un véritable cadeau que tu fais quotidiennement à tes lectrices. Alors MERCI. Pour ma part, ce blog constitue une bulle d’air, une petite parenthèse dans mon quotidien qui me fait un bien fou. Je vis en campagne et j’ai un boulot à des lustres du monde de la mode (ma passion depuis toujours) et lire ton blog me procure un véritable plaisir, un moment rien qu’à moi… Tu es rémunérée pour ça ? Et bien tant mieux pour toi et ta famille. C’est en effet, TON TRAVAIL et tout travail mérite salaire. Bloguer est un job comme un autre, je n’ai jamais eu aucun problème avec cela, au contraire, cela me parait tout à fait normal. Les sponsos ? idem, cela fait partie intégrante de ton travail et tu es toujours très transparente à ce sujet. de plus, tu es honnête et je sais que tu ne nous présente que les produits que tu apprécies vraiment.

    Quant à tous ces « abrutis » qui se permettent de critiquer ton travail ou tes choix personnels (mon Dieu quel horreur de poster des petits petons de bout de chou ! Il en va de l’avenir de l’espèce humaine sur Terre non ?), ne dépense pas trop d’énergie après eux… Que leur vie doit être triste, vide pour n’avoir que ça à foutre que de critiquer la vie des autres… Je pense que leur vie se résume à un petit écran de téléphone ou de tablette, j’imagine des gens aigris, jaloux, d’une bêtise stupéfiante… et quel courage ! Car le courage il faut en parler… C’est si simple et si lâche de se planquer derrière son écran pour écrire de tels « commentaires torchons »… je n’ai pas d’énergie pour plaindre ces pauvres cons/connes (excuse moi tu terme mais ils ne méritent pas plus ou pire…) mais mon Dieu que je les trouve pitoyables… La fange de l’ère numérique… Bref, excuse ce long monologue mais ces quelques lignes ont juste pour but de te dire que nous, fidèles lectrices, sommes derrière toi, et le seront toujours. Passe ton temps et ton énergie après ton travail, ta famille, ton bout de chou car c’est ça la VRAIE VIE.

    Tu es une blogueuse adorable, et VRAIE. Continue dans cette voie sans te soucier des parasites…
    Je t’embrasse toi et ton petit baby L. Belle semaine.
    Sonia

  22. Je viens de lire ton article et je suis choquée par les remarques que quelques personnes irrespectueuses peuvent faire. En tout cas change rien tu es resplendissante et la photo de baby L est très mignonne

    Ps : j’adore ton sac

  23. Hello Pauline,

    Je me joins à la masse des « lectrices de l’ombre » pour te laisser mon premier commentaire. Je te suis en effet depuis des années, et j’avoue que tu es l’une des bloggeuses qui m’a donné envie de me lancer à mon tour, en 2012. Nous avons le même âge, c’est sans doute ce qui fait que je n’ai jamais « décroché » au fil des années, faute de ne pas me reconnaitre dans tes contenus.

    J’ai aussi constaté l’agressivité que tu suscites, je ne parviendrai jamais à comprendre. Les haters seront toujours là, mais ce qui doit te porter avant tout, c’est l’amour pour ta famille, et l’affection que te porte ton lectorat. Ne doute pas de ton talent, et continue d’enjoliver ma TL de tes beaux clichés :)

    Belle semaine à toi, et bonne continuation.

    Alexandra.

  24. J’ai tout lu ! Et je suis parfaitement d’accord avec toi, mais tu ne devrais pas dépenser autant d’énergie avec tout ça. Aujourd’hui tu es maman et je pense que tu as d’autre chose à fouetter que ces conneries qui rendent pas bien !
    Moi je te suis depuis quelques années et j’aime toujours autant tes looks tu m inspirés beaucoup, et tes petits look d’enfants m’inspirent aussi (je suis créatrice de vêtement pour bébés).
    Bises et j’attends le prochains look avec la poussette !

  25. Coucou Pauline!

    Je commente rarement en général sur les réseaux sociaux, que ce soit blog, instagram, FB … (twitter j’ai beau en avoir un je ne l’utilise même pas, j’ai du mal à adhérer au concept).
    Mais je te suis, depuis quelques années déjà, comme d’autres blogueuses, artistes (qui est mon domaine professionnel)…
    Je fais partie de cette masse silencieuse de lectrices assidues (ou éphémères) qui aiment tout simplement te lire, ou être inspirées par tes coups de cœur que ce soit mode, voyage, maternité… Peut importe le domaine, les jolies choses sont partout! Et comme beaucoup l’ont dit, c’est le plus important!
    Instagram, c’est un peu mon moyen rapide de voir si tu as mis un nouvel article et sur quoi il se porte, et hop je file lire tes lignes sur ton blog, comme ce matin, en arrivant au boulot! Souvent je ne mets qu’un « j’aime » sur instagram et m’arrête là, je lis juste ton commentaire et ne lis pas les suivant car je ne suis pas à l’affût de ce que les autres pensent! Mais en te lisant ce matin, j’ai eu envie de participer :)
    Même si dans le concept, le fait de suivre quelqu’un que l’on ne connait pas personnellement, c’est un peu (beaucoup?) du « voyeurisme », dès que j’ai commencé à suivre ton aventure, c’était rafraîchissant! Tu es l’une des rares blogueuses que je suis et que je trouve vraie, humaine, et ancrée dans la réalité!
    J’admire le fait que tu en aies fait ton métier, et comprends les désagréments de cette exposition publique!

    J’ai aimé (et aime toujours autant) voir ton évolution en tant que femme! J’ai aimé te voir avant l’arrivée de Baby L. dans ta vie, et j’aime te voir aujourd’hui, fidèle à toi-même.
    Je ne pense pas qu’être enceinte (de quelques mois) altère mon jugement, car j’ai suivi ta grossesse (sans l’être) avec plaisir, et tes mini looks en attendant l’arrivée de Baby L. que j’ai trouvé craquants et vraiment bien choisi! J’ai complètement compris et adhéré à ta décision de ne pas montrer la petite bouille de ton fils, tes raisons ont fait échos aux miennes sur le fait ou non de partager sur les réseaux sociaux ma grossesse et plus tard la tête de mon fils. Alors que je suis une fille lambda dans la jungle d’instagram.

    Je ne pense pas que tu doive justifier constamment tes faits et gestes. Il est dommage que tu en arrivent à devoir te répéter pour les personnes qui se croient malignes et intelligentes à balancer des méchancetés gratuites simplement pour déclencher des débats inutiles! ( d’où le pourquoi je ne lis pas les commentaires des autres)

    Je ne promets pas de commenter plus les articles, mais sache que je les lis chaque fois avec plaisir.

    Je réalise que j’ai écrit un beau pavé que je n’avais pas spécialement prévu au départ! Mais je garde quand même le dernier mot pour ton joli look du post, l’ensemble est élégant, j’adore la jupe et les chaussures! Je me retiens pour ne pas craquer sur le site de Sézanne car ce n’est pas prévu dans le budget du mois ^^

    Au plaisir de lire ton prochain post,

    Amicalement

    Mélanie

  26. Pauline, ce qui fait que je te suis depuis de nombreuses années est le plaisir que j’ai à découvrir de nouvelles choses à travers ton blog, et ce qui me fais rester fidèle à ce blog c’est la sensation que tu as toujours fait tes articles avec transparence, professionnalisme et… naturel. Les sujets abordés, les looks proposés, les voyages partagés ont toujours été le reflet de ton quotidien. Alors c’est tout naturellement qu’en tant que fidèle lectrices je prends aujourd’hui plaisir à suivre tes coups de coeur et découvertes de maman. Je n’en suis pas encore une ( et il me reste encore quelques années de nuit avec + de 4heures de sommeil d’affilé ;-)) mais avoir l’impression que tu ne partages plus tout ce qui te tient à coeur à travers ce blog serait dommage.
    Nous sommes dans une société ( et une génération) où l’aigreur et la jalousie sont libres de grandir à cause de l’anonymat des réseaux sociaux…Mais cela ne doit pas t’empêcher de rester spontanée et entière dans ta relation à ton blog ou à insta. C’est ce que Nous, tes lectrices intelligentes et fidèles aimons.
    Et puis même si c’est que 3 photos e 3 mois… je fond à chaque fois :-)

  27. Cet article est triste.. Je suis ton blog et ton instagram depuis plusieurs années maintenant, parce que je les apprécie! Pour moi les bloggeuses sont une source d’inspiration mais aussi de rêve (quand on voit des voyages au bout du monde etc ça donne forcément envie, même si chacun pourrait le faire en se donnant les moyens!) et pour moi toute cette période où tu étais enceinte était justement un retour à la réalité tout en finesse #grosbidon ! Et bien oui parce que même les bloggeuses peuvent avoir des enfants et peuvent nous conseiller, si ce n’est sur la vie de femme enceinte, ce peut être simplement sur les habits de femme enceinte. Pour moi ça ne constitue pas un changement de ligne éditoriale, mais simplement une suite « logique ».
    Je pense sincèrement que tout ces détracteurs qui passent leurs journées à chercher la petite bête sur chaque photo ou message posté, n’ont aucun mérite et ne devrait même pas être écouter. Chacun peut donner son avis, son point de vue, tant que ça se fait dans le respect de l’autre! Et même si forcément ce n’est pas facile, il ne faut pas prendre compte les avis stériles et continuer comme ça, en partageant ce que tu souhaites partager avec nous, en te remettant en question de temps en temps (comme c’est le cas ici quelque part), mais en sachant trouver la voie la plus favorable à ton épanouissement ! :)

  28. Hello Pauline,
    Je te suis depuis très longtemps je laisse rarement des commentaires en général et cela doit être le 3eme sur ton blog et surtout sur un blog en général ^^
    Je tiens à ma vie privée et cest la raison pour laquelle je me préserve de publier des commentaires à tout va. J’ai d’ailleurs rédigé un Memoire que les données personelles (les utilisateurs peuvent ils reprendre le pouvoir sur leurs données?) dans lequel je salue la décision de blogueuse comme toi qui decident de ne pas afficher leurs enfants ou bébés (qui n’ont pas conscience et ne sont pas responsables pr prendre de telle décision).

    Bravo pour ce long pavé, continue d’écrire des Gigas pavés c’est pour cela que je te suis (ton style pétillant et ouvert). Ne te laisse pas influencer par les haters.

    Bonne vie en Allemagne :)
    Et à très bientôt sur un prochain billet.

  29. La vie tellement ennuyeuse de certaines les pousse à se mêler de celle des autres et exacerbe leur jalousie au plus haut !
    C’est tellement plus simple derrière son clavier….
    Bon courage !! Et surtout continue à être toi meme !!

  30. Hello Pauline,

    Je ne commente pas souvent tes publications mais je me devais de commenter celle-ci. J’ai commencé à te suivre il y a 5 ou 6 ans alors que j’entamais moi-même mes études à Lille. Te voir évoluer dans ma nouvelle ville me plaisait beaucoup. Puis tes voyages et tes séjours de longue durée à l’étranger se sont enchaînés…comme moi ! Même si nous n’avons pas le même âge, j’ai l’impression d’évoluer en même temps que toi et cela me plaît beaucoup. Même si le bébé n’est pas pour tout de suite, je suis également une éternelle rêveuse et une grande amoureuse. Voir les photos de ton mariage, de ta lune de miel, de ton petit L., je me dis que tout cela est pour bientôt finalement. Que la vie est belle, que la vie nous offre de belles surprises, nous permet d’être avec les gens qu’on aime…Et pour rien au monde je n’aimerais que tu te sentes limitée dans ce que tu partages avec nous, cela est bien trop adorable et positif. Et le positif, on en a besoin.

    Bon courage, tu ne mérites absolument pas cela.

    Plein de bonnes choses et de BONHEUR <3

  31. Ohlalala ça me deprime de lire un article comme ça… internet c’est vraiment la fosse aux lions…
    Heureusement qu’on ne fait pas d’enfant pour avoir plus de lectorat, mais il est évident que ça change la donne quand on tient un blog dans lequel on se met e scène. Moi je suis plutôt couture alors bien sûr que je montre des coutures grossesse et bébé. Et bien sûr que je me suis dit (en voyant le succès des belles photos liées à la maternité) que cela pourrait m’apporter du nouveau monde sur le blog (et que c’était pas plus mal, vu que j’ai lancé mon auto-entreprise) ! -Joyeux coup du sort, j’ai eu un boost de likes/vues, mais grâce à des articles (sans bidon/bébé) qui ont été relayés par les « bonnes » personnes, finalement ma grossesse n’aura pas changé grand chose, à part me pousser à prendre de jolies photos souvenirs, et je suis sûre que ça je ne le regretterais pas-

    Suite à ton article après la naissance de ton petit bout, j’ai pris la décision de ne pas montrer le visage de ma fille à naître. Je ne remets pas en question ce choix aujourd’hui, mais je me rends bien compte que ça ne change rien au jugement des autres. Et c’est là que je me rassure en me disant que mon mini lectorat m’épargne les mauvais esprit. Du coup, la notoriété me fait un peu peur en te lisant…

    Bref, courage pour tous ça et surtout, profite bien de ta famille, c’est quand même ça le plus important !

  32. Cet article est parfait! mais c’est vraiment triste de devoir en arriver là …

    Je pense que c’est simplement de la jalousie de la part de certaine personne qui ruminent devant leurs écrans.
    Dans la vie il y a toujours des gens méchants, jaloux, haineux … l’ignorance est le pire des mépris (même si c’est pas facile dans certain cas comme celui-ci)

    Bon courage et même si je ne suis pas encore maman, j’aime l’évolution de ton blog 😉

  33. Hello Pauline,

    Au delà de rentrer encore dans la polémique (je partage ton avis à 1000%), ton article m’a particulièrement touché. Je ne suis pas maman et pas blogueuse mode mais finalement ce rapport aux réseaux sociaux qui peut devenir malsain on y est toutes confrontées à un moment où à un autre…. Alors je comprends que tu dis et me retrouve assez dans tes propos.

    Je te suis depuis 6 ans environ et j’aime suivre tes aventures (pas toujours en direct des fois il me faut le replay ah ah), j’étais impatiente avec toi quand tu étais dans tes dernières semaines de grossesses et j’étais carrément cheesy à la vue de vos photos de mariage.

    Je te souhaite de réussir à prendre du recul par rapport à tout ça et de continuer à vivre ta vie comme tu l’entends et à faire ce que tu veux dans ton métier. Tu es qui tu veux et personne n’a rien à dire !

    Je te souhaite ainsi qu’à L. Et Romain une belle journée fleurie et ensoleillée.

    Bises

    Kathleen

  34. Coucou Pauline,

    Je fais moi aussi partie de ces lectrices qui ne commentent pas, mais qui ne ratent pas un seul de tes articles. Je te suis maintenant depuis 4 ans. J’ai toujours beaucoup aimé ta façon d’écrire, de présenter tes articles, la variété de tes posts et ta simplicité que je semble percevoir derrière mon écran.
    Il y a quelques jours j’ai vu cette jolie photo de ton fils sur insta que j’ai trouvé vraiment mignonne mais j’ai aussi perçu la méchanceté gratuite de certains(es) à travers des commentaires.
    Comme toujours il y aura des gens pour critiquer, c’est regrettable et je comprends qu’à force c’est démoralisant. Avec ces sites il est possible de donner son avis sur tout, librement, dire ce que l’on souhaite a qui l’on veut quand on le veut. Et certains en abusent en faisant des remarques désobligeantes, très souvent infondées. Les gens oublient trop souvent la place qui est la leur, oublient que tu es une personne comme les autres, qui vit sa vie, qui a le droit de ne pas tout partager avec nous etc.
    Quand je vois les critiques je me dis que tu as fait le bon choix de vouloir préserver ton fils en ne l’affichant pas sur internet.

    J’espère qu’à travers les commentaires de tes fidèles lectrices tu arriveras à retrouver l’envie de publier ce que tu souhaites comme tu l’entends sans tenir compte de la méchanceté gratuite de certaines personnes
    Bises,
    Claire

  35. Coucou !
    Je t’écris depuis mes vacances au bord de mer où mon petit M fait un roupillion :)
    Sache que derrière un commentaire pas sympa, il y a des dizaines de personne qui ont sourit en voyant ces petites fesses à croquer… je te suis depuis 7 ans et j’adore que nos vies se suivent et que ton blog évolue. J’espère que tu pourras mettre de côté les ondes négatives et te concentrer sur les ++ ! Merci pour tout ! Gros becs ^^

  36. Coucou Pauline,

    J’avais suivi sur Twitter le cas de la poussette et avait été choquée par les mauvaises intentions données aux blogueuses! Mais je suis encore plus sidérée en apprenant la déferlante de critiques à laquelle tu as eu le droit avec ta photo tellement anonyme et adorable de ton petit L!!!

    Comme toi je pense que mettre en avant le visage de ses enfants est un peu « dangereux » mais il y a des mamans blogueuses qui le font avec bienveillance et d’une belle façon et cela ne me choque pas! De toute façon que l’on soit blogueuses ou pas, chaque maman aujourd’hui à le choix ou non de mettre ses enfants en scène sur les réseaux sociaux et cela regarde chacun!
    Je pense malheureusement qu’aujourd’hui tout est sujet à critiques et polémiques! Tu es végétarien, ce n’est pas bien! Tu ne l’es pas, tu es un monstre! Tu aimes les fringues, tu es superficielle, tu ne les aimes pas, tu es négligé! Tu fais des enfants, tu es inconsciente, tu n’en fais pas, c’est pas normal… Bref quoique tu fasses ça ne va jamais! La jalousie semble être un grand fléau de notre société avec beaucoup d’autres, mais passé son temps à critiquer est devenue si facile! En même temps on crée un peu notre propre malheur! Quoiqu’il en soit, reste ce que tu es, en accord avec toi meme et tes propres principes! Tu veux poster, poste, tu ne le veux pas ne le fais pas! Il y aura toujours, et surtout pour vous les blogueuse si exposées, des gens pour vous critiquer car cela occupe les personnes qui n’ont rien d’autre à faire! Car franchement quand tu n’aimes pas quelqu’un à quoi bon suivre ses aventures à moins d’avoir du temps à perdre?! Un peu pathétique tout de même!
    Bref même si mon petit, long, commentaire ne fera pas avancer les mentalités, j’espère que malgré tout, avec tous les autres gentils que tu auras reçu, cela effacera un peu tous les horribles que tu as pu avoir! Pour x personnes peu intelligentes dit toi que xx ne voient pas en toi une blogeuses sponso qui fonde une famille pour le profit!
    Pleins de bisous à toi et ton petit L!!

  37. Coucou Pauline,

    Je te suivais avant, pendant et après ta grossesse toujours avec bonheur et joie.

    Continue comme tu fais, moi je trouve très mimi les quelques photos de L.
    Je trouve bien dommage toutes ces attaques contre roi et je ne dirai qu’une chose : jalousie quand tu nous tiens!

    A bientôt

  38. Tu as bien fait de te libérer en écrivant ce long article. Il y aura toujours des gens pour critiquer par jalousie, juger, chercher la petite bête parce qu’ils ne sont pas heureux chez eux. Si tu fais comme tu sens que c’est bien pour toi et ta petite famille, alors c’est tout ce qui compte. Personnellement j’ai fait le choix de montrer la bouille de ma fille sur mon blog et sur les réseaux, bien qu’on m’ait fait plein de remarques, mais tant pis, je l’adore, j’ai envie de partager ses mimiques ou mes créations en couture portées. Bonne continuation à toi, ne te prends pas trop la tête 😉

  39. Bonjour Pauline,

    C’est vrai que ça n’a pas l’air évident mais ne prête pas attention à ces attaques et surtout à te justifier … La plupart de ces haters sont des personnes ennuyeuses et tellement sans intérêt dans leurs propres vies qu’ils se servent des réseaux sociaux pour pouvoir briller grâce à leur méchanceté ! Je te suis depuis le début et j’admire vraiment ton parcours, tout ce qui t’es arrivé depuis toutes ces années tu imagines ? C’est le rêve de beaucoup de personne et surtout de ces personnages malsains qui pour eux on trouver que la méchanceté comme seul moyen d’exprimer leur frustration !! Continue à nous faire rêver et à les faire baver! Et en ce qui concerne ton « bout de chou » tu as bien raison de ne pas l’exposer! Je te souhaite beaucoup de bonheur et au plaisir de te voir dans tes futurs post !! :*

  40. Je comprends ton point de vue mais je pense que ce qui doit agacer les gens/lecteurs/followers, c’est que certaines blogueuses devenues mamans en profitent pour « gratter » des vêtements/accessoires pour leur enfant. Poster des photos de looks de bébé (même si on ne voit pas le visage des petits bouts) permettent d’interpeller des marques spécialisées qui vont se faire un plaisir d’envoyer des nouvelles fringues que les blogueuses vont reposter en remerciement etc. Même si le post n’est pas sponso, les fringues ont été offertes. Je pense que certains lecteurs doivent avoir l’impression que ces blogueuses « bouffent » à tous les râteliers… Je me fais avocate du diable mais j’ai l’impression que j’ai, à distance, de ce phénomène :)

    1. C’est justement le fait que ce soit perçu comme « bouffer à tous les râteliers » qui interpelle Pauline. Pourquoi recevoir des cadeaux serait un problème ? C’est l’un des avantages du métier de blogueuse, tout comme c’est un des avantages des métiers de journaliste, médecin, etc. Chaque métier a des avantages et des inconvénients, et ne pas en avoir conscience dénote une certaine stupidité (je ne parle pas de toi mais des trolls en question dans l’article). Être blogueuse professionnelle a aussi des inconvénients, comme la précarité par exemple. Et bien évidemment, comme dans beaucoup de métiers, les avantages peuvent s’étendre à toute la famille (billets à prix réduit pour les enfants de personnes travaillant dans certaines sociétés de transport, forfaits avantageux pour la famille d’employés d’opérateurs téléphoniques, etc). Et plus généralement, connais-tu beaucoup de gens qui se plaignent que le CE de leur entreprise offre des chèques-cadeaux pour le Noël de leurs enfants ? C’est pourtant exactement la même chose.

  41. La société a changé, certaines personnes n ont encore pas compris cette évolution et sont très critiques envers tout et tous.
    N en tenez pas compte et continuez votre petit bonhomme de chemin comme bon vous semble
    PS je suis grand mère et éprouve toujours beaucoup de plaisir à vous suivre ici ou sur Instagram

  42. Coucou Pauline,

    Un seul mot pour définir ces gens qui postent ces commentaires négatifs; JALOUSIE.
    Les personnes qui sont heureuses, font un métier sympa, voyagent, ont des petits bébés tous mignons, attirent souvent les jalousies. Donc imagine celle qui ont une petite notoriété… En plus c est tellement facile de déverser sa frustration et son mal-être via un clavier.
    En tout cas sache que je te suis depuis tes début et que ayant le meme age, j ai évolué un peu comme toi. Donc heureuse jeune maman aussi.
    Ton article qui expliquait ta volonté de ne pas exposer le visage de ton bébé m a fait réfléchir, et j’ai décidé ensuite de ne plus poster une photo de mes bouts de chou.
    Je suis ton blog, je te suis sur insta et je ne me suis même pas posée de question quand j ai vu la photo de bébé L . Je l ai juste trouvé mignonne. Donc quoi que tu fasses, il y aura toujours des frustrés qui attendront le moindre « faux pas » pour t assassiner car tu es heureuse et le bonheur ça les ennerve.
    Tout ça tu dois le savoir mais j imagine que c est difficile de garder son calme surtout quand indirectement on touche ton bébé…
    Donc je te suis et continuerai et tant mieux si il y a des bons plans bébé, j adore ça.
    En plus je suis du ch’nord aussi, donc SOLIDARITE!!!!!

  43. Bonjour Pauline,

    Je te suis depuis plusieurs années maintenant (mais c’est mon premier commentaire… :-s). J’aime ton blog, ton style (même si ce n’est pas le mien), les photos. Il en est de même pour Instagram.
    La photo dont tu parles, je l’ai vue et la première chose que j’ai pensée c’est « trop mignon ». Je n’avais pas lu les commentaires et donc vu le débat qui s’en est suivi. Je ne comprends toujours pas comment on peut être mal intentionné, avoir l’esprit mal tourné lorsqu’il s’agit d’enfants. Je pense que si tu voulais « vendre » l’image de ton fils (même si on ne voit pas son visage: d’autres arrivent à faire du business sans montrer le visage…), ton feed insta serait bien plus fourni que ça en images de lui…! Ce n’est pas le cas donc comment peut-on penser ça?
    Comme souligné, ton blog/insta évoluent en même temps que toi! Tu es devenue maman, il est donc logique que ça s’en ressente sur tes réseaux. Je trouve ça normal, cela ne me choque absolument pas!

    Je crois que je ne me ferai jamais au manque de retenue (d’éducation en quelque sorte) et de bienveillance (je ne suis pourtant pas de cette nature dans la vie haha). La méchanceté gratuite, qui ne sert vraiment à rien et n’apporte rien au débat, c’est stérile, sans intérêt. Que celles qui s’offusquent de certaines choses se taisent ou s’en aillent! Point.
    Il m’arrive sur instagram ou sur des blogs d’être « dérangée » par certaines choses, ne pas comprendre certaines réactions! Il ne me vient même pas à l’esprit de m’exprimer sur la question auprès des concernées. En fait j’ai un code: tout ce qui est négatif, je le garde pour moi (ou je me désabonne)! Je ne connais pas les gens à qui je m’adresse, il ne faut pas l’oublier! Si seulement certaines pouvaient réagir ainsi… D’autant qu’elles ne doivent pas être irréprochables dans leur vie et que tout est une question de point de vue! Ce que certaines trouvent mal, d’autres trouvent ça bien. On ne peut pas plaire à tout le monde.

    Pour en revenir à l’image de ton fils, je suis de celles qui respectent et surtout comprennent ton choix, votre choix (avec ton mari), de ne pas l’exposer. Les raisons invoquées sont tout à votre honneur car on voit bien que vous pensez à lui en priorité (ce qui me parait logique… Ayant un semblant d’instinct maternel haha).
    Je remarque néanmoins que cette absence de minois d’enfants devient un problème récurent, sujet à de nombreuses critiques et dérives (captures d’écran sur snap pour ne citer que cet exemple). Ca me sidère au plus haut point.
    J’adore les enfants (je n’en ai pas pour l’instant), les jolis bouilles. Certaines partagent (c’est leur droit): je suis contente de les suivre, d’autres ne partagent pas (là encore c’est leur droit): j’aime tout autant les suivre. Je n’arrêterai pas de suivre quelqu’un pour cette raison c’est certain. Et ne m’immisce pas dans les choix des unes et des autres (il ne manquerait plus que ça…).

    Sur ce long commentaire, je te souhaite, vous souhaite à tous les 3 une belle vie pleine de bonheur. J’espère que ce commentaire (et ceux des autres lectrices) te confortera dans l’idée que beaucoup d’entre nous te soutiennent…

    Pour ma part, je continuerai à te suivre ici et sur insta. Le plus souvent dans l’ombre. Ce qui ne veut pas dire que le contenu est moins intéressant ;-).

    Belle journée

  44. Les chiens aboient, la caravane passe! On a tellement de critiques quand on est une jeune maman, pas besoin d’être blogeuse si ça peut te rassurer! Fais ce que tu sens, il faut suivre ton instinct et tu as tout notre soutien!

  45. « Bah oui quoi! C’est le jeu ma p’tite dame!? » Quand on suit des blogs beauté et autre réseaux sociaux de blogueuses, c’est pour acheter du rêve tout en se tenant informés des tendances!! Si ça vous fait devenir rageux, bien faut passer son chemin… C’est vrai, on a le droit de pas tout aimer mais on a surtout pas le droit à la critique gratuite basées sur des postulats entendus!

    A tout travail mérite salaire!
    Certes, le travail en amont a tellement été bien fait que l’on en oubli l’investissement… Mais quand même, il faut respecter l’autre dans ses choix. Si on est en désaccord, et bien on se désabonne sans lancer de bombes….

    Je comprendrai jamais la méchanceté gratuite…
    Continue de nous faire partager tes moments de vie, tu as le talents photographiques et narratifs pour!!!

  46. Chère Pauline,

    Je crois que la jalousie engendre la méchanceté idiote et gratuite. Tout simplement.
    Certains ne voient pas le travail que cela implique un blog mode ou autre, certains pensent que tu pianotes 2 minutes sur ton ordinateur pour ensuite ne rien faire de plus et que tu puisses en vivre les rend dingues. L’envie. La jalousie. Tout bonnement.
    Les attaques sur L. et la fameuse photo sont déplacées. Que tu décides de montrer ou non ses pieds, ses fesses, son visage ou autre reste ton choix personnel, cela ne devrait concerner personne d’autre que toi et ton amoureux.
    Il y aura toujours des biens pensants, des moralisateurs et des envieux dans la vie. Je comprends que tu puisses être blessée et incomprise. Mais passe outre car les lectrices qui t’apprécient seront toujours présentes et te soutiendront.
    Belle journée !

  47. Coucou!

    Je te suis depuis un petit moment (au moins 5 ans) et désolée mais je commente quasi pas. Un mélange de flemme et de si c’est juste pour dire que j’aime ça sert à rien. Je suis maman depuis bientôt 1 an (ça passe trop vite ^^^), je comprends vraiment que tu sois blessée par ces propos. Je pense qu’en étant maman tous ce qui touche à ces petits bouts, ça nous blesse on veut tellement bien faire. Des personnes qui critiquent il y en aura toujours hélas, si c’est pas dans notre entourage proche ça sera un passant ou un commentaire sur un réseau social. Alors oui vous êtes rémunérés sur certains articles et c’est normal, les personnes qui ne comprennent pas ça n’ont cas regarder ailleurs, personne ne les forces à lire.
    Tous ça pour dire, ne change rien, je suis pas forcement fan de tous les looks mais j’adore te lire, je loupe aucun article, Tu parais tellement plus vrai que d’autre blogueuse qu’on peut voir. Je pense qu’il vaut mieux ne pas perdre son temps avec tous ces commentaires négatifs que l’on peut lire ou entendre, ça ne fait que leurs donner de l’importance (plus facile à dire qu’à faire). Courage et prend soin de baby L. :)

    Stella

  48. Bonjour Pauline,

    Je ne suis pas une instagrammeuse addict et je ne suis pas les blogs de très près. De temps en temps, j’apprécie de lire quelques articles, voir quelques looks, connaître de nouveaux spots grâce aux réseaux sociaux.

    J’ai trouvé ton article très à propos. Il se trouve qu’en ce moment, il y a beaucoup de sujets sur la mise en scène de la vie des blogueuses. Je me suis moi même questionné souvent sur « l’intérêt » des blogs et la portée de l’avis des blogueuses.

    Effectivement, ce qui dérange est la question de la rémunération et des sponsors. C’est comme tu le soulignes très justement, le véritable « point sensible ».
    De mon point de vue, je comprends totalement que certaines personnes font du blogging un métier. Donner leurs avis, trouver les meilleurs looks, donner des tips de maquillage, faire découvrir un nouveau bar ou restaurant, … cela demande du temps et du travail. Il faut affiner son goût, améliorer son écriture, réfléchir à l’aspect visuel (qui est primordial à notre époque !).
    Je comprends donc totalement que ce travail soit rémunéré. Par des publicités, des articles sponsorisés etc…

    En revanche, ce que je ne comprends pas, c’est que les marques adressent des produits aux blogueuses, en fonction de leurs thèmes, de leurs préférences, de leurs actualités (bébé pour toi !) dans l’espoir que ledit produit leur plaise, qu’elle l’affiche sur les réseaux et qu’elles en parlent un maximum.
    Je comprends la volonté de la marque de se faire connaître, ou de faire connaître son dernier produit. Ce qui me dérange c’est qu’on imagine les blogueuses couvertes de cadeaux, qui n’ont que l’embarras du choix alors que nous, derrière, on paye « plein pot » … Je schématise un peu bien sûr !
    Un autre phénomène est aussi un peu dérangeant. C’est lorsque les marques invitent les blogueuses à certains évènements. Qu’une blogueuse mode soit invitée au défilé, je comprends l’intérêt. Mais, lorsque Air France invite des blogueurs et blogueuses pour faire Paris-NYC pour tester le nouveau déjéuner par Jean Imbert, là je ne comprends pas… Pourquoi demander l’avis de ces personnes plutôt que l’avis de critiques gastronomiques ou même de blogueurs cuisine par exemple ? Ce qui sauf erreur, n’était pas le cas de ces invités.

    Peut être que tout ce ressenti n’est que de la jalousie mal placée… Peut être que je suis un peu vieille (30 ans) pour comprendre…
    Franchement, je ne sais pas.

    Cela ne justifie pas bien sûr, les commentaires acerbes que tu as pu recevoir. Malheureusement, aujourd’hui, les gens se cachent derrière leurs téléphones et leurs écrans pour lâcher leur haine. Quelle manque d’humanité ! Comment peut-on écrire des choses pareilles sans penser à ce que le destinataire va ressentir à la lecture…
    Les gens se permettent d’émettre leurs avis sur tout et rien ; c’est la tendance actuelle mais la rapidité des échanges et la limitation des caractères, ne permettent pas (plus) de développer un avis, une vraie opinion. Comme tu l’as dit, le fait d’écrire un pavé t’a permis de poser les choses et bien comprendre ce que tu ressentais.

    En tous les cas, je me suis permise d’écrire mon ressenti car comme tu l’as dit, ce n’est pas un triste monologue et échanger sur le sujet pourra peut être permettre à chacun de se comprendre.

    Profite bien de ta « vraie » vie en tout cas, de ce beau bébé etc… !

    Bien à toi,
    A

    1. je me permets de rebondir sur la question des « cadeaux » :
      – c’est vrai que nous sommes très gâtées, mais comme tout le monde, on ne paye pas nos loyers et nos courses en chaussures ou en layette. Il s’agit là uniquement d’un avantage en nature directement lié à l’exercice d’une profession, comme on en retrouve dans de nombreux métiers. Et je paye plein pot autre chose pour lequel tu bénéficies peut-être toi d’un avantage. Je me souviens quand j’étais jeune, dans ma classe il y avait le fils du propriétaire du cinéma du quartier, on était tous jaloux qu’il puisse voir tous les films gratuitement 😉
      – pour les voyages presse type Air France x Jean Imbert, ma foi, mis à part que j’aurais adoré y prendre part (hihihi) je ne sais trop quoi te dire si ce n’est qu’il y avait aussi des blogueurs « foodies ». Et je pense que les modeuses invitées n’étaient pas une erreur de casting ! Notamment car les étiquettes mode, food, voyage, maman, humeur etc qu’on peut mettre sur un blog tendent à s’effacer, justement grâce à instagram, pour mettre tout le monde dans le joli panier du « lifestyle ». Et c’est assez logique, les lectrices de blog mode s’habillent mais voyagent et mangent aussi 😉
      De plus, que ce soient les cadeaux ou les voyages presse, ce n’est pas bien nouveau. Les journalistes et célébrités en bénéficient depuis des lustres, sans s’attirer autant de foudres. Pour les « influenceurs digitaux » c’est plus récent, comme l’est leur métier aussi. Est-ce moins légitime pour autant, je ne pense pas !

      Merci en tout cas d’avoir participé à la discussion 😀

      1. Merci d’avoir pris la peine de me répondre.
        Je comprends bien qu’il s’agit d’avantages de la profession. Mais compte tenu de l’exposition directe faite par le biais des réseaux sociaux, cela peut donner une impression de régularité importante et aussi le sentiment que cela profite « toujours aux mêmes personnes.
        Je pense que dans l’état actuel de l’économie, le public des réseaux sociaux peut se sentir mis à l’écart et défavorisé par cette différence de traitement.
        Il y a peut être un choc pour une partie de votre « public » qui se sent proche de vous par l’âge, la mentalité, les envies, le mode de vie etc… Mais qui ne bénéficie pas de ces cadeaux et ne peut parfois pas même se les payer.

        Enfin, je parle en mon nom mais j’ai toujours considéré de la même façon les cadeaux en tout genre pour la presse et les célébrités.
        Comme disait Matt Damon, il a toujours voulu s’offrir une belle voiture et après avoir gagné de l’argent en tant qu’acteur, sa célébrité l’en empêchait car on cherchait toujours à lui en offrir !

        Bref, je pense que certaines des réactions, toutes aussi injustifiées qu’elles soient, peuvent trouver leur explication dans ce ressenti profond qu’il y a actuellement : une vraie différence de vie entre certains « privilégiés » et les autres. Même si encore une fois, je force le trait !

  49. eh bien tu en as de la lecture maintenant! Réjouis toi de ça, avoir des milliers de likes en quelques minutes à chaque photo postée (parce que ces likes proviennent de gens que tu touches à chaque fois par la beauté de tes clichés), recevoir des cadeaux (et aucune honte à cela au contraire être une blogueuse ET être « influente » est un métier et une chance!), pouvoir t’enrichir de l’avis de centaines de lectrices quand tu as envie de discuter… Tout ça c’est plutôt chouette et sincèrement je comprends même pas comment des gens peuvent sincèrement penser les aberrations que tu cites… Alors merci de nous faire rêver et de nous inspirer avec tes looks… et ceux de ton petit bonhomme!!

  50. J’ai vu la fameuse photo du « scandale », que j’ai trouvée trop mignonne et j’avoue ne pas avoir DU TOUT compris le déchaînement de commentaires violents et haineux. Ça m’a vraiment touchée alors que je n’étais pas directement concernée, donc je n’imagine même pas ce que tu as pu ressentir en ton for intérieur de maman à fleur de peau…

    Trois-quatre pauvres c*****, ça fait beaucoup de bruit, mais ça ne remplacera jamais la foule de filles fidèles depuis des lustres (depuis tes années lilloises, pour ma part) qui te suivent silencieusement (trop peut-être) mais avec une bienveillance inébranlable…

    Prends du recul sur cette histoire, elle ne doit pas bouffer ton énergie ni ta volonté de bien faire. Toi seule sait ce qui est bon pour toi et ton petit. C’est difficile, je sais, facile à dire. Mais n’oublie pas la masse silencieuse de filles derrière toi… On t’aime, Pauline.

  51. J’avais liké la photo de la révolte avant que ça en devienne une, et je ne peux que te confirmer que cette photo est trop choupinou (oui oui rien que ça !). On ne peut pas dire que l’on voit les fesses de ton baby L., mais tout bonnement le profil vu de dos d’un être humain comme on en voit par millier sur Instagram ou les blogs.

    Personnellement je ne comprends pas cette tonne de remarques désobligeantes dès qu’un bout de peau d’un nourisson/bébé/enfant fait son apparition sur les réseaux sociaux. On sait pertinemment qu’il n’y a pas de bon ou mauvais point de vue, juste des divergences respectables selon qui publie et qui commente.
    Pour ma part je suis ton profil et je commente lorsque la photo me parle. Je n’ai jamais été déçue par tes publications, et même si le cas se présente un jour, je respecterais la photo en question. Il me semble que c’est bien ça qui fait la richesse d’un réseau social.

    Et puis il faut bien dire que si l’on suit certaines personnes au quotidien c’est bien parce qu’on s’identifie ou qu’on apprécie un minimum la personne pour ce qu’elle dégage à travers ses photographies, même si l’on ne se connaît pas. Et cette personne a un cœur, un état d’âme, des sentiments. Je comprends que tu aies été touchée, révoltée par cette/ces filles. Je valide à 100% l’article que je commente, et tous les commentaires laissés sur IG et ici-même démontrent que les personnes « rageuses » sont fort heureusement minoritaires. La jalousie est un bien vilain défaut qui peut faire énormément de dégâts.

    Mon texte est un peu décousu et je m’en excuse, mais certaines réactions puériles me révoltent et il y a tellement à dire à ce sujet. Et en même temps on répond aux imbéciles par le silence. Alala quelle contradiction !
    En tout cas chère Pauline, continue à faire comme bon te semble. Mais tu sauras ainsi que les fidèles lectrices continueront à te lire et à sourire à chaque publication.

    Bien sincèrement,
    Marine

  52. Bien vu…Ignore ces commentaires très peu réfléchis!
    J’adore cette jupe combinée au blouson en jean. Cela donne des idées,merci! je la porterais avec un petit haut blanc en dentelle, blouson en jean, et spartiates montantes!

  53. Pauline, surtout ne te laisse pas abattre par ces quelques commentaires acerbes qui sont le fruit de la jalousie de leurs auteurs! Je te suis depuis quelques années et j’ai toujours beaucoup apprécié ta simplicité.
    Continue comme ça! :)

  54. Bonsoir Pauline
    Je commente que très rarement mais je te suis avec assiduité. Quand j’ai lu les commentaires de certaines personnes,j’ ai fait des bonds et je disais à mon mari que je ne comprenais la méchanceté gratuite et la jalousie des gens. C est ton travail. … et même si la tenue de ton fils avait été sponsorisé, le problème il est où? Cela les empêchent de dormir, de vivre,…… je suis vraiment navrée pour toi.
    Je te souhaite du courage.

  55. Chère Pauline
    Je suis également une lectrice de l’ombre qui prend toujours plaisir à te lire!
    C’est « drôle » finalement car en fait sur la toile tu vis les mêmes choses que dans la « vraie vie »
    Quand on gagne bien sa vie on attire toujours les jalousies encore plus si on voyage, qu’on s’offre de belles choses et oh malheur si on est positive souriante et qu’on a l’air heureux…!
    Et puis un jour on devient maman, et la tu sais quoi tu ne feras jamais comme il faut… Parce qu’en fait les autres et surtout celles qui ne sont pas mamans savent mieux que nous c’est bien connus et puis c’est tellement chouette de critiquer…
    J’en pensais en avoir fini avec mon ado mais non… J’ai juste arrêter de me justifier je souris et je fais ce que je trouve à mon sens bien point!
    Bref, il existe des gens toxiques qui se nourrissent en critiquant les autres meme si c’est facile à dire, ignore les, continue à prendre plaisir à faire ce que tu fais! Au mois pour nous la majorité qui apprécions et respectons énormément ton travail
    Amicalement
    V.

  56. Leur vie est franchement triste pour en arriver à insulter comme ça gratuitement….
    Perso, j’ai plus le problème des gros lourds qui m’envoient des DM sur Insta et Facebook entre autre comme ci c’était des sites de rencontre, c’est fatigant, mais bon, ignore ces gens, ils sont jaloux de ta réussite et de la réussite des blogueurs full time, car ils idéalisent ce métier et pensent sûrement que tu n’as qu’à taper la pose et écrire un petit texte alors que c’est bien plus complexe qu’il n’y parait….

    Courage ma belle!
    Gros bisous
    http://paulynagore.blogspot.fr/

  57. Salut Pauline. Je ne sais pas par où commencer… Allez, je vais probablement tout dire dans le désordre, mais peu importe. premièrement, sache que je t’ai suivie il y a plusieurs années, quand tu étais encore à Lille. Puis j’ai arrêté car mon style vestimentaire est un peu différent. Et il y a quelques mois je voulais retrouver un blog mode… Et c’est tout naturellement vers le tien que je me suis tournée. En fait on a toutes notre style, et aucun blog mode ne me correspond tout à fait ; mais c’est toujours sympa de chiper qques idées! Et ce que j’aime chez toi, c’est ton honnêteté, et ton côté désintéressé. Oui, moi c’est comme ça que je te ressens. Tu postes des articles comme tu as envie de le faire, tu fais qques digressions parfois, tu mets de l’humour… Et tout ça, en tout cas j’ai l’impression, car tu en as envie. Pas pour te faire bien voir ou autre… Alors tu vois, essaie de ne pas prendre tellement à coeur ce que peuvent dire des gens jaloux (et jaloux, mais de quoi?? car si les gens veulent faire ton métier et gagner de l’argent rien ne les en empêche!!). Beaucoup d’autres personnes pensent autrement.
    Je voulais aussi te dire que je ne suis pas enceinte, et loin de l’être, mais que j’ai plusieurs amies enceintes, alors effectivement, moi, les trucs de bébé et de maman, c’est pas tellement mon délire au quotidien. Mais je m’en fiche : tes styles peuvent s’adapter, que l’on soit enceinte, pas enceinte, toute menue, moins, à la peau claire, à la peau matte,… peu importe!! Et ton « bidou » comme tu l’appelais toujours, ou l’arrivée de ton petit L. ne m’ont pas fait fuir. Ils te changent en tant que femme, et forcément un peu aussi en tant que modeuse, mais pas en tant que blogeuse.
    Bref, je ne sais plus où j’en suis dans mon blabla, mais tout simplement, essaie de mettre un peu plus de distance, de continuer à faire ce que tu fais pour ton plaisir et le nôtre, et si des gens ne sont pas contents, c’est tant pis pour eux! Ce n’est pas ta vie qu’il doivent ternir.
    Allez, courage Pauline, et la prochaine fois ne nous gronde pas nous on n’a rien fait ^^.

  58. Coucou Pauline !
    Allez moi aussi je fais parti de cette masse silencieuse qui vient plusieurs fois par semaine sur ton blog (et qui est un peu triste quand il n’y a pas de nouvel article…). J’ai pas du tout suivi cette polémique stérile, c’est désespérant :(

    Je me souviens super bien de la photo en maillot de bain que tu avais posté pour nous annoncer ta grossesse. Perso j’avais trouvé ça très touchant et j’étais vraiment toute contente pour toi (alors que j’ai 22 ans et pour l’instant pas du tout envie d’être maman). Depuis, je trouve que ton travail n’a absolument pas perdu en qualité et que tu traites le sujet avec pudeur. C’est toujours bien écrit, avec de belles photos et des looks intéressants et inspirants (même sans la poussette assortie ;).

    Des gens jaloux/malpolis/négatifs (et probablement un peu c**) j’imagine qu’il y en aura toujours sur les réseaux sociaux. J’espère juste que ça ne t’empêchera pas de continuer à faire ce que tu fais :)

    Alors bon courage pour la suite, pleins de bonnes ondes positives, et merci pour tout !

  59. Hello Pauline,

    Tout d’abord, j’adore cette tenue et le petit sac IG est parfait ! J’ai un peu moins aimé les derniers looks, notamment ceux avec les trenchs sans manche ou autre. Je te retrouve un peu plus ici et ça fait plaisir ! Tu es rayonnante malgré les courtes nuits.

    Je suis désolée de tous ces messages de haters te touchent à ce point, je ne peux que te conseiller d’y faire vraiment abstraction. Je pense qu’une immense majorité ici ne pense pas que tu « sponsorises » ton bébé ou ta grossesse. Je te suis depuis plusieurs années et cette évolution me ravie, c’est tellement chouette et rigolo à voir. C’est ton côté « girl next door » qui me plait, tes petites tranches de vie. Ne change pas !
    Je pense que quelques petites photos de baby L (comme tu le fais actuellement, en préservant son visage notamment), ne lui font pas de mal, personnellement elles me font craquer

    Bonne route et à très vite, je serai au RDV du prochain article :-)

  60. Quand je suis tombée enceinte, je suis rentrée dans le monde des bisounours selon mes parents, je ne voyais plus que le positif, et j’ecartais le négatif pour ne pas me poluer.
    Je crois que c’est encore plus indispensable une fois que le bébé est là.
    Mon opinion (et ce n’est qu’une opinion) est de ne pas perdre son temps.
    Partons du principe que les opinions divergent (en un mot) et que la finalité d’entree dans une telle discussion ne peut être que de développer de la frustration, et donc de la négativité.
    Do your job, fais nous rever avec des jolies choses, partage avec nous ce que tu as envie de partager, et ne polue pas ta jolie bulle avec ton fils. Sur Internet, nous n’avons plus l’anonymat et les avatars d’avant le web 2.0, mais on a toujours un peu ce système de rôle, de personnage. Le tien est celui de la bloggeuse fasion qui nous fait rêver, le rôle d’autre est de polémiquer.
    Ce n’est pas un drame. Il faut aussi des gens comme ça. Chacun son rôle. Si tu le vois comme ça, peut être que cela t’aidera à prendre la distance nécessaire pour ne pas souffrir de ces commentaires.

  61. Je trouve ridicules ces « trolls » qui ont jugé malin de te juger ainsi, et de te manquer de respect.
    A titre personnel, je trouve que la façon dont tu as géré ta grossesse puis l’arrivée de ton enfant à la attendrissante et pudique. Que tu reçoives des cadeaux ou autres, peu me chaud et franchement tant mieux pour toi, cela fait partie des bons côtés de ton activité, qui constitue par ailleurs un emploi précaire (mais là tu ne trouveras personne pour te plaindre, ce qui prouve bien le caractère injuste de ce type de critiques).

    Je suis maman de deux enfants, et je te rejoins sur le fait que, dès lors que tu portes puis donnes la vie, tout le monde se trouve en droit de te juger, de te donner des conseils non demandés, de s’estimer en meilleure place que toi pour déterminer ce qui est bon ou non pour ton enfant, légitime ou pas de faire. J’essaie donc toujours de ne pas tomber moi-même dans la critique facile des parents, car je sais combien cela peut être énervant, voire blessant. La bienveillance, ça ne coûte pas cher, et le monde se porterait mieux si chacun essayait d’en user davantage.

    Pour autant, cette posture n’empêche pas tout forme de sens critique. Je t’avoue avoir été choquée par l’attitude d’une blogueuse en particulier (Je ne donnerai pas son nom, on n’est pas là pour lyncher des individus, je ne fais qu’exprimer mon ressenti face à un comportement.) qui, du jour où elle a donné naissance à sa fille, a soudainement déplacé la « mise en scène » (que je trouvais déjà excessive) de sa personne sur celle de son enfant. Du jour au lendemain, son blog et son compte Instagram n’ont plus été que photos et vidéos de sa petite, devenue un véritable « porte-manteaux » pour les marques. Toutes ses sorties, ses changements de poussettes, ses visites dans des parcs d’attraction, etc… sont exposées. Pas une journée quasiment sans une photo du visage de sa fille, dont tout le monde connaît le nom. Celle-ci est mise en scène dans des décors, des tenues, comme une… poupée. Prolifération d’échanges de congratulations entre elle et les marques « arrosant » sa jolie petite fille.

    Au tout début, j’avais trouvé mignon qu’elle montre son enfant avec fierté, qu’elle partage son bonheur. Puis, le temps passant, et l’aspect outrageusement mercantile de son exposition devenant de plus en plus flagrant, j’ai ressenti un malaise, presque un dégoût. J’ai donc arrêté de suivre cette personne.

    Tout ça pour dire que sans, pour rien au monde, soutenir les imbéciles prompts à ramener leur science et cracher leur venin, je peux comprendre les réserves voire l’indignation que suscitent certains comportements.

  62. La critique est humaine mais quand elle est stupide et mal placée, le meilleur moyen de l’aborder c’est de s’en foutre royalement.
    Haters gonna hate.

    Il s’agit de ton enfant donc en tant que maman, il est humain que tu te sentes sur la défensive.

    Les femmes subissent des pressions dans absolument TOUS les domaines de leur vie.
    J’ai longtemps était révoltée par cela mais depuis un an, j’ai réalisé que quoique je fasse, ça ne sera jamais assez bien pour les autres.
    Alors depuis, j’ai décidé d’envoyer valser les remarques anodines et « bienveillante » sur mon coprs, ma vie, mes erreurs, mes choix…

    Et je ne me suis jamais autant portée, même quand des proches parlent à tord et à travers sur les réseaux sociaux ou dans la « vraie » vie, de moi.

    On ne peut rien y changer, mais on peut faire en sorte de vivre en toute liberté en se détachant du regard accusateur des autres.
    Plus facile à dire qu’à faire, je sais.
    Et pourtant ça marche et il faut s’y tenir.

    Tu n’as pas à te justifier, pour moi si tu veux lever le pied sur instagram, ne plus jamais poster des photos en lien direct ou indirect de ton bébé…
    ça ne regarde que toi et ça ne va pas changer grand chose à ma vie car il s’agit de la tienne.

  63. Chère Pauline, comme je te lis très régulièrement, j’avais envie d’ajouter un commentaire à l’édifice, pour faire un mur contre ces commentaires débiles (et ouvrir une porte sur la bienveillance :-))
    J’aime beaucoup ton blog, et moi même maman depuis 9 mois, je comprends à 100% ta position sur la non-exposition de petit L. Le fait que tu nous postes des mini-tenues (portées anonymement ou non) permet de partager cette nouvelle page de ta vie et donne de belles idées, tout en le protégeant !
    Quand j’ai vu les commentaires à deux francs, je me suis dit qu’il fallait peut être faire un article sur la rémunération du blog, mais au final je ne suis pas sûre que ça soit la transparence qui soit demandée, ce sont juste des commentaires stériles.
    Je crois qu’on est très nombreuses à te lire, à apprécier tes looks, tes anecdotes, ton partage, et comme depuis presque deux ans, je serai au rendez-vous pour le prochain article !

  64. Hello Pauline!
    Comme beaucoup de tes lectrices, je ne commente pas tellement tes posts mais je les suis toujours de près et depuis longtemps!
    Aujourd’hui (et encore comme beaucoup d’autres lectrices) j’avais envie de te rebooster un peu!
    D’abord je pense que tu as fait les bons choix par rapport à ton fils, tout simplement parce qu’il s’agit de tes propres choix et qu’ils ne regardent personne d’autre.
    Mais surtout, je te ferais remarquer que sur 1 commentaire de haters sur Instagram tu en as 10 de lovers!! Je comprends que depuis que tu es maman c’est difficile d’ignorer les donneurs de leçon mais tu auras beau leur répondre un par un avec des longs textes, ils existeront malheureusement toujours! C’est un peu triste que tu nous parles de choses qui existent depuis la naissance d’internet alors que tu as la chance d’avoir un nombre incroyable de lectrices qui te suivent, t’adorent et t’encouragent depuis le début (je prends pour preuve les quasi 80 commentaires uniquement de love sur ce post) !!!
    On adore les posts avec L.!! même si c’est pour montrer son orteil sponsorisé par je ne sais quelle marque de crème pour orteil de bébé!! Parce que sponsorisé ou non on s’en fiche, on aime avoir des news de cette super famille!!

    Je te souhaite tout plein de bonheur, de looks, de poussettes assorties à tes vêtements, et surtout de calme intérieur pour passer au delà des trolls!

  65. Salut Pauline, bravo pour ce long et pertinent post! Tu as raison sur tout, vraiment… La seule chose dommage dans cette histoire, je trouve, c’est que tu perdes du temps et de l’énergie à te justifier.
    Peut-être est-ce inhérent à votre métier? Vous dépendez finalement des commentaires des autres, du nombre de vues… Mais je crois vraiment que la blogosphere aura avancé positivement lorsque les blogueuses comme toi ne perdront plus de temps comme ça…
    Fais comme tu le sens, toujours, ton boulot est chouette et c’est toujours un plaisir de te lire!

  66. Continue à embrasser cette diversité des rôles Pauline !

    On peut être femme et mère et blogueuse et employée par ailleurs et amie et fille et engagée politiquement, et…à l’infini. On peut aussi ne pas avoir envie de jouer tous ces rôles en même temps, on peut se rebeller avec certains ou tous, mais tout ça reste ton choix.

  67. Bonjour Pauline,
    Comme beaucoup de tes lectrices je n’ai pas compris la polémique autour de cette jolie photo, tout simplement adorable.
    Je suis novice sur Instagram mais c’est un réseau que je considère comme « gentil ». On s’y balade de photo en photo pour « admirer la vue » et c’est ce que j’apprécie. Ceux qui n’aiment pas ce qu’ils voient comme tu le dis n’ont qu’à passer leur chemin.
    En ce qui concerne Twitter, j’avoue m’en méfier. Je suis prof et il n’y a pas une semaine sans que les élèves nous rapportent les méchancetés dont ils ont été victimes sur ce réseau (bien plus que sur les autres).
    Sans te donner de solution je tenais seulement à t’apporter mon soutien. Toute cette polémique est injuste et doit être difficile à vivre. Tu aimes ton travail et tu le fais remarquablement bien pour notre plus grand bonheur. Tes photos sont magnifiques mais ce que je préfère c’est ta façon d’écrire.
    Ne te décourage pas et continue de nous faire partager tes looks, tes voyages, tes petites découvertes et parfois… tes coups de gueule 😉 !

  68. Bonjour Pauline,

    Je ne commente jamais normalement mais là je vais me permettre de laisser un petit commentaire :) je te suis également depuis quelques temps et je trouve complètement déplacé les remarques que tu subis..
    Le problème d’Insta, des blogs, c’est que l’on partage des choses intimes.. mais qui ne le sont plus au regard des milliers de personnes qui y ont accès. Et dans cette masse de milliers de personnes, les « mauvais » followers , donneurs de leçons attireront malheureusement plus les regards que les followers bienveillants.. je trouve qu’on peut éventuellement s’habituer à être likée, à recevoir des compliments, mais la critique, surtout quand elle est complètement ridicule, touche profondément.
    En tant que maman, j’imagine que cela est encore plus dur pour toi, et que tu ressens le besoin de défendre ton petit bout et au fait que l’on s’attaque à ton statut de  » bonne maman ».
    Cela est révoltant et je comprends ton post.
    Je n’ai pas de solution à t’apporter car en effet, à part te dire de laisser couler… mais cela continuera à te toucher.
    Essaye juste de bien faire la part des choses et de laisser tout de même ces personnes de côté, tout en gardant en tête que nous, les bonnes lectrices, sommes à des kms et des kms de ces pensées négatives et néfastes.

    Alors bonne continuation Pauline et je suis toujours autant heureuse de te suivre!
    Alizé

  69. Chère Pauline,
    Que dire à part un immense bravo de ce billet tout simplement juste et profond. Tu es qqn d’entier et sensible et une maman-blogueuse mode avec un univers qui t’est propre et que je respecte/aime et qui me touche (devenue maman depuis 1 an aussi). Ne change rien et continue de nous donner des petites nouvelles de L. même si on ne voit qu’un petit bout de lui.

    Paulinefashionblog c’est toi et ton univers. L. en fait partie aussi. Tes choix sont sains et t’appartiennent et tu ne dois pas te justifier. Mais ne nous prive pas stp des mini looks de L.
    J’adore et je m’y inspire pour mon Sacha.
    Sache que je te lis toujours mais je n’ai pas le temps d’écrire souvent.
    Parfois je rattrape plusieurs billets à la fois… mais je te lis, depuis plus de 5 ans, déjà.

    Plein de bisous de Paris

  70. Bonjour Pauline,

    Ton constat ne me surprend malheureusement c est typiquement le comportement que l’on retrouve chez beaucoup de français…tu ne fais rien de mal, je trouve ca même sympa ces looks pour enfant que tu nous proposes que l’on soit maman ou pas :)
    Les gens sont soit jaloux ou ont un esprit vraiment tordu pour parler de sponsorisation et de recherche de like depuis que tu as ton enfant…
    Mais comme on dit, le meilleur des mépris est l’indifférence, continue ton bout de chemin, quelle belle évolution en 8 ans que tu nous fais partager tant sur le plan perso (comme nous toutes en 8 ans il s’en passe !) que sur le plan pro via tes looks etc…

  71. Une photo adorable, je ne comprends vraiment pas ces « trolls » (je suis sûr qu’elles en ont la tête en plus ! ^^) Comme dis ma maman : « jjaaallloouussiiee, mmaaaalllllaaadddiiiiieee » !!!

    biz

  72. Pas l’habitude de poster des commentaires… Même si ça fait 4 ans que je te suis.
    Mais… Welcom dans le monde des mamans!
    La bonne manière de faire, les bons gestes, les bonnes attitudes, les bonnes réactions, les grands principes éducatifs, la psychologie…
    Souvent des propos culpabilisant pour les jeunes mamans/parents qu’on est/qu’on a été.
    Sans compter ces milliers de mamans qui postent des photos de leur bébé sur facebook…

    Bref, vis ta vie de maman comme tu penses être le mieux pour toi, ta famille, ton bébé. Car de toute façon, exposée ou pas, tu seras toujours critiquée/analysée pour ce que tu as bien fait ou mal fait.

    Bon courage!

  73. Malheureusement, quand on est blogueuse à succès tout comme toi et qu’on a une vie un peu plus exposée, tu ne pourras jamais empêcher les gens de parler et surtout de ne jamais être contents : tu fais qqchose de ta vie, ça ne va pas; tu ne fais rien, ça ne va pas non plus ! Si tu t’en moquais avant, maintenant que tu es mère tu devrais même encore plus t’en moquer (Je sais bien, c’est toujours plus difficile a dire qu’à faire :-)) Mais honnêtement, si je comprends totalement que vider son sac fasse du bien, est ce que ces gens que tu ne connais pas et que tu ne verras jamais vont profondément changer qqchose à ta vie et ta façon d’être ? Je ne penses pas ! Personnellement, je pars du principe que si tu n’as rien de bien à dire : tais-toi… Ne te laisse pas atteindre pas une minorité de personnes qui n’ont probablement rien d’autre à faire de leur vie que jalouser et être aigris ! Reste fidèle à toi même parce nous on t’aime comme ça ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 3 = 7