Kyoto Kimono

18 avril 2019

Je pensais les poster plus vite, ces fameuses photos en kimono, mais j’ai vraiment déconnecté pendant nos 10 jours de vacances à l’Ile Maurice (même pas encore fini de vous raconter notre voyage au Japon que je suis déjà repartie en vadrouille avec mes deux hommes !!! la belle vie !).

Donc pour restituer un peu, pendant nos 12 jours à Tokyo en février dernier, nous nous sommes échappés deux jours à Kyoto (voir ici l’article consacré à notre week-end à Kyoto et Nara et ici pour celui dédié à la première partie de notre séjour à Tokyo en famille), la capitale mondiale de la location de kimonos traditionnels !

C’était un rêve de petite fille de revêtir un kimono… je me souviens, quand j’avais 5-6 ans, j’avais un joli pyjama bleu ciel façon kimono et j’en étais folle…

Pour un peu moins de 80€, j’ai donc réalisé ce rêve de gamine et loué pour la journée une tenue complète : Kimono, Obi, Ombrelle, Tongs, Ombrelle, petit sac et coiffure simple pour dégager la nuque.

Les prix varient d’une boutique à l’autre, mais dans celle où je suis allée, plus les manches du kimono étaient longues, plus le prix de la location à la journée était important, supplément pour les obi très larges et les noeuds particuliers, et pour la coiffure, le prix de la prestation était fixé selon sa complexité.

En gros, ne pas se fier au prix d’appel et se restreindre sur les options pour ne pas trop faire grimper la facture !

Mais la location est avant tout une vraie expérience, avec le rituel d’habillage qui dure une vingtaine de minutes afin d’enfiler toutes les couches, le sous-kimono, les épaisseurs de tissu autour de la taille, les différentes manières de nouer le obi, cette large ceinture en tissu contrastant. On est relativement saucissonné par toutes ces bandelettes de tissu et autres plaques de plastique pour rigidifier certaines parties comme le col, dont le tombé doit être parfait afin de dévoiler la nuque.

Ensuite vous quittez la boutique et partez vous balader, avec de tous petits pas dans les tongs en bois, le dos bien droit.

C’est vraiment une démarche particulière, pour tout vous dire, le lendemain, j’avais des petites courbatures dans les jambes, à des endroits où je n’ai jamais mal habituellement !

Le temps de découvrir Gion, le quartier traditionnel de Kyoto et quelques temples, et bien sûr de faire quelques photos pendant cette agréable promenade, avant de retourner à la boutique, un peu comme Cendrillon (à 21h max au lieu de minuit, la marraine la fée de la location du kimono n’est pas une couche-tard), pour que le carrosse redevienne citrouille, et laisser les gentilles japonaises procéder au déshabillage.

Une expérience que je suis vraiment heureuse d’avoir vécue, et qui valait chaque yen dépensé !

J’espère que les photos vous plairont, je trouve ça rigolo, car on lit ma joie de gamine sur certaines photos, et ça se voit à quel point j’étais (pour une fois !…!!!) heureuse de poser pour des photos !

15 commentaires sur “Kyoto Kimono”

  1. C’est drôle, j’ai croisé quelques occidentales en kimono à Kyoto et je t’avoue que je me suis légèrement moqué d’elle. Je trouvais ça très bizarre de voir des occidentale dans un costume traditionnel japonais. Surtout ayant vu des centaines de japonaises habillées de cette façon-là quelques heures auparavant. Cependant j’aime beaucoup tes photos et je pense effectivement que ça doit être une expérience très particulière. Je t’avoue que je ne l’ai pas fait car j’avais très peur du regard des autres, et ce n’était pas quelque chose qui me disait, je préférais prendre en photo les japonaises. C’est dingue, j’ai visité le temple devant lequel tu poses en photo! En tout cas c’est une très très chouette série de photos, et on est très synchro car j’ai publié aujourd’hui même aussi, le récit de mes 3 jours à Kyoto

    Laura

    1. C’est rigolo dans ton commentaire car tu dis à la fois que tu t’es un peu moquée de celles qui avaient sauté le pas et parallèlement que tu n’as pas osé par peur des moqueries. C’est paradoxal non ?
      Perso, le regard des autres je m’en fiche, surtout si c’est pour vivre une expérience dont je rêve. Et même si certaines se sont peut-être moquées, qu’est-ce que ça me fait ? rien !
      Et sinon, pour ce que tu dis sur les japonaises qui le portent, j’ai aussi adoré prendre des photos (il y en a sur mes deux précédents articles sur ce séjour au Japon) mais pour avoir discuté avec plusieurs d’entre elles, figure toi que j’ai été très surprise ! la plupart des jolies asiatiques qui portent un kimono à Kyoto et qui le louent pour la journée ne sont pas japonaises : j’ai discuté avec des chinoises, des coréennes, des filles de Hong-Kong, Taiwan, Singapour. On reconnait les vraies japonaises à la gare, elles arrivent déjà habillées à Kyoto, avec un kimono qu’elles possèdent ou qui leur vient de leur famille. Le port du kimono à Kyoto est autant touristique que traditionnel , c’est pour ça que tout le monde peut se le permettre !
      Une immersion dans la culture par le vêtement, une activité touristique en costume, en tant que blogueuse mode, j’étais un peu obligée de m’y plier (avec grand plaisir hahaha) !

  2. J’adore cette série de photo !
    Les couleurs du kimono sont superbes et tu le portes très bien 🙂
    Je mets cette expérience sur ma liste pour un futur voyage au Japon !!

  3. Magnifiques ces photos, ça te va très bien ce costume en plus avec le rouge à lèvres rouge!!!! Moi aussi c’est le genre d’expérience que je ferai si un jour je vais au Japon tu as bien eu raison 🙂
    Cynthia

  4. Superbe ! Les couleurs te correspondent tellement !
    Je ne savais pas qu’on pouvait louer un kimono, j’ai loupé cette expérience quand j’y étais, snif
    Merci une nouvelle fois pour ce voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *